Femina Logo

news société

Sudan, le tout dernier rhinocéros blanc mâle, est décédé au Kenya

La vraie vie des parents en 20 photos

Agé de 45 ans (l'équivalent de 90 printemps, à l'échelle humaine), Sudan était très apprécié des équipes de soin qui l'entouraient: il aimait notamment se rouler dans la boue, et appréciait que les humains le grattent derrière les oreilles.

© Getty

Surnommé le «gentil géant», ce jeune rhinocéros blanc du Nord avait attiré auprès de lui les caméras du monde entier: en tant que dernier survivant de son espèce, il avait été placé sous haute protection, afin d'assurer que les braconniers ne tentent pas de lui dérober sa belle corne convoitée pour sa rareté. Malheureusement, les vétérinaires de l'animal ont été contraints de l'euthanasier, le lundi 19 mars 2018, alors qu'une infection à la patte le faisait terriblement souffrir.

Agé de 45 ans (l'équivalent de 90 printemps, à l'échelle humaine), Sudan était très apprécié des équipes de soin qui l'entouraient: il aimait notamment se rouler dans la boue, et appréciait que les humains le grattent derrière les oreilles. «Dès qu'il entendait des humains parler entre eux, il accourait, car il savait qu'il recevrait probablement des gratouilles», se souvient Joseph Thaida, membre de l'équipe, interrogé par la radio nationale publique américaine (NPR).

L'administration Trump réautorise l'importation de «trophées» de chasse d'éléphants et de lions

Une lumière qui s'éteint à jamais

Le décès de Sudan marque une véritable tragédie, dans la mesure où ce mâle ne laisse derrière lui qu'une maigre descendance... exclusivement féminine! Désormais, sa fille Najin et sa petite-fille Fatu constituent les deux derniers specimens de rhinocéros blancs du Nord de la planète. Impossible donc de renouveler cette espèce, meurtrie par le braconnage au courant des années 70.

En juillet 2017, les scientifiques annonçaient une 6ème extinction de masse bien plus rapide que nous l'imaginions: il semblerait qu'elle soit déjà en marche, ainsi que l'a douloureusement réalisé la Toile, en apprenant la mort du rhinocéros.

Sixième extinction de masse: la vie animale terrestre se meurt

Sur Twitter, le hashtag #Sudan compile les messages de tristesse, de colère, et les emojis témoignant du coeur brisé des internautes. Il est vrai que Sudan était une véritable petite star du web: l'animal possédait même son propre profil Tinder... espérons que cette désastreuse nouvelle puisse contribuer à mettre un terme au braconnage, un fléau qui expose quotidiennement la faune terrestre à un véritable risque d'extinction?

Scandaleux: Donald Trump autorise la chasse aux ours en hibernation, en Alaska

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.