Femina Logo

news société

«Star Wars VII»: la figurine de Rey aux abonnés absents

«Star Wars VII»: la figurine de Rey aux abonnés absents
© Disney

#WheresRey. Depuis une quinzaine de jours, ce hashtag s’est répandu sur Twitter comme une traînée de poudre. Il faut dire qu’il y a de quoi se poser la question. Car l’héroïne du «Réveil de la Force», septième épisode de la saga «Star Wars» dont elle tient le rôle principal, est mystérieusement absente de plusieurs paquets de figurines à l’effigie des personnages. Alors que d’autres, plus secondaires mais de sexe masculin, s’y trouvent. De là à accuser de sexisme les fabricants de merchandising, il n’y a qu’un pas… que bon nombre de fans de la saga n’hésitent pas à franchir. Photos à l’appui.

Rey est absente notamment d’un pack commercialisé par Hasbro contenant une reproduction du Faucon Millenium, pack dans lequel on trouve les figurines du robot BB-8 et de Chewbacca. Un comble, puisque dans le film, c’est bien la jeune héroïne qui fait voler l’ancien vaisseau spatial de Han Solo laissé à l’abandon! Pis, dans l’édition spéciale «Star Wars» du Monopoly mise sur le marché par le même fabricant, aucun pion Rey… mais un pion Dark Vador, alors que ce personnage n’apparaît pas dans «Le Réveil de la Force» - on n’y voit que son casque déformé. Selon le quotidien «Le Monde», les Rey en plastique sont aussi difficiles à trouver dans les magasins Disney – la firme détient les droits de «Star Wars» et de ses produits dérivés.

Un jouet de garçon

La raison de cette mise à l’écart? Interrogée par le magazine«Entertainment Weekly», la firme Hasbro s’est justifiée en affirmant que Rey avait été exclue du merchandising pour éviter de «révéler un élément-clé de l’intrigue». Or, les affiches et bandes-annonces du «Réveil de la Force» avaient dévoilé depuis des mois le rôle central du personnage dans ce septième opus de la saga…

Résultat, cette piètre excuse n’a fait qu’alimenter la polémique. D’autant que ce n’est pas la première fois que le merchandising d’un film «oublie» ses personnages de sexe féminin. Ainsi, rappelle un post sur le site moviepilot.com, Black Widow et Gamora n’avaient pas non plus été incluses dans les paquets de figurines d’«Avengers: l’ère d’Ultron» et des «Gardiens de la galaxie».

Selon l’expert Richard Gottlieb, interviewé par «The Wrap», l’explication serait plutôt à chercher du côté d’un sévère a priori: «Il y a, dans l’industrie du cinéma et du jouet, une vieille croyance selon laquelle, si vous mettez une fille dans un jouet de garçon, les garçons ne l’achèteront pas.» En clair, les figurines (en anglais, «action figures»), c’est pour les p’tits mecs. Les filles, elles, n’ont qu’à retourner à leur dînette.

Nouvelle version en vue

Devant l’ampleur de la controverse, Hasbro a fini par céder à la pression publique. Le 6 janvier 2016, l’éditeur a ainsi posté un tweet affirmant que Rey serait ajoutée à une nouvelle version du Monopoly «Star Wars» commercialisée dans le courant de l’année 2016. Reste à espérer que les autres fabricants suivront l’exemple et reviendront eux aussi du bon côté de la Force.

A lire aussi:
Le nouveau «Star Wars» réveille la Force en douceur
JEU: Quizz «Star Wars» pour les nuls
«Star Wars»: 10 choses à savoir sur Daisy Ridley

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.