Femina Logo

news société

Sous le joug du tyran

Sous le joug du tyran

«Jean-Claude et moi, on en est venus aux mains pour des asperges (sur lesquelles il n’y avait même pas encore de mayo!). Jean-Claude, c’est mon chat. Il a 5 mois et n’a pas encore compris qu’il est carnivore.»

© Ludovic Andral

Jean-Claude et moi, on en est venus aux mains pour des asperges (sur lesquelles il n’y avait même pas encore de mayo!). Jean-Claude, c’est mon chat. Il a 5 mois et n’a pas encore compris qu’il est carnivore. Il a pris 1 kg et 15 cm en trois semaines.

Il a la dalle.

On peut donc entendre et tolérer quelques débordements. Mais de là à s’en prendre aux radis aussi bien qu’aux artichauts, aux yaourts comme aux framboises, aux pâtes, au pain… en plus, je ne suis pas habituée. Le précédent ne s’intéressait pas plus que ça à la nourriture – à peine devenait-il hystérique quand il entendait le Parfait sortir du frigo (car oui, un chat reconnaît le bruit que fait un Parfait quand on le sort du frigo). Là, il arrivait ventre à terre et jouait la grande scène de celui qui a fui l’Egypte pour se rendre en Terre promise sans que le Seigneur ne daigne lui envoyer sa manne durant les années de traversée du désert: «Une léchouille de Parfait, là, maintenant, tout de suite ou je meurs!» Il faut dire aussi que Loulou pesait à peine plus de 3 kg, donc quelques croquettes et un peu d’eau fraîche faisaient sa journée.

Adopter un chat: mission impossible?

Lutter pour se nourrir

Avec le grand JC, on est dans une autre dimension. Manger est un combat, pour lui comme pour nous. Lui croit vraiment qu’il y va de sa survie et voit tout ce qui est comestible comme une planche de salut ultime. On sent l’angoisse qui le taraude, on lit la panique dans ses yeux – alors qu’il a en permanence une gamelle de croquettes à disposition (cela précisé pour ceux qui songeraient à me dénoncer à la SPA). Mais c’est plus fort que lui: un aliment passe sous son nez, il le lui faut. Il monte donc sur la table en moyenne toutes les 15 secondes et nous, on lui dit: «Non, Jean-Claude!» et on le repose par terre – il paraît que c’est comme ça qu’on civilise les chatons (j’ai vu ça dans un tuto sur YouTube). Sur un repas entier c’est un peu usant et ça tend à étouffer la conversation.

Je cuisine pour moi... et pour mon chat!

Autant vous dire que, chez nous, ni Sion 2026 ni les Corées ni Israël ne sont des sujets de dissension. On ne se parle plus, on éduque le chat – lequel a nettement plus de volonté et de suite dans les idées à lui tout seul que nous tous réunis.

Des bananes avant le bikini

L’issue de la lutte est donc incertaine. Mais je pense feinter l’ennemi par la banane. C’est la seule denrée qui le laisse de marbre. On va donc ne manger plus que ça et comme c’est la honte d’avouer publiquement qu’on vit sous le joug du tyran domestique JC, on va dire qu’on fait un régime pour perdre 2 kilos avant l’été.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina