Femina Logo

news société

Selon une étude mondiale, les femmes travaillent plus que les hommes

Work

Les femmes ont beau travailler davantage que les hommes, elles restent moins bien payées. L'Organisation Internationale du Travail prévoit d'ailleurs qu'il faudra encore 75 ans au minimum, pour combler l'inégalité salariale.

© Andew Neel / Unsplash

Afin d'évaluer l'égalité régnant dans les foyers du monde entier, l'organisation «MenCare» s'est penchée sur le rythme de vie mené par les résidents de 75 pays. L'étude, intitulée «Time for action» (ou «C'est le moment de passer à l'action»), s'est lancé le défi de comparer les heures de travail réalisées par les hommes et les femmes, sur chacun des cinq continents. Et qu'il s'agisse de l'Europe, de l'Afrique ou de l'Asie, les résultats récoltés confirment tous le même constat: les femmes accumulent davantage d'heures de travail que leurs conjoints.

Par le terme «travail», le responsable de l'étude entend à la fois les activités rémunérées et les tâches ménagères, quelles qu'elles soient. Lorsque l'on additionne toutes ces occupations, les femmes vivant en Europe Occidentale ou en Amérique du Nord obtiennent un total de 7,2 heures de travail par jour, contre 6,5 heures pour les hommes. L'écart est d'ailleurs encore plus important en Europe de l'Est, et en Afrique subsaharienne, ainsi que le montrent des statistiques publiées sur le site statista:

Couple: l'égalité se joue autour du panier à linge sale

«Moins souvent rémunérées»

Ainsi que l'ont démontré de nombreuses autres recherches, l'étude de «MenCare» révèle également que le temps consacré aux tâches non rémunérées (entendez lessives, repassage, préparation de repas et autres joies du quotidien) est tout aussi inégal: si les femmes consacrent 4,5 heures par jour (sur leur total de 7,2 heures) aux tâches ménagères, elles ne peuvent en dédier plus que 2,7 à des activités rémunérées.

Concernant les hommes, la répartition est tout à fait différente: sur leur total de 6,5 heures, ils consacreraient 4,2 heures par jour à leur travail rémunéré, ce qui n'en laisse plus que 2,3 pour les corvées domestiques. Ces proportions sont donc quasiment inversées (et nous sommes en 2018!).

Ainsi, les femmes ont beau travailler davantage que les hommes, elles restent moins bien payées. L'organisation internationale du travail prévoit d'ailleurs qu'il faudra encore 75 ans au minimum, pour combler l'écart salarial entre les hommes et les femmes... la bataille est loin d'être gagnée!

Salaire inégal: des pistes pour mettre fin à cette injustice faite aux femmes

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.