Femina Logo

news société

Scandale: l'administration Trump veut réautoriser la chasse aux louveteaux dormant dans leurs nids

Loups louveteaux animaux

Autorisant les chasseurs à tirer sur des jeunes ours ou des louveteaux, à l'intérieur de leurs nids, et de tuer des caribous en train de nager, ces pratiques avaient initialement été instaurées pour contrôler la prolifération de prédateurs, dans la région.

© Getty

Le lundi 21 mai 2018, les autorités américaines, dirigées par Donald Trump, ont exprimé la volonté de réinstaurer des pratiques de chasse dites «extrêmes», en Alaska. Autorisant les chasseurs à tirer sur des jeunes ours ou des louveteaux, à l'intérieur de leurs nids, et de tuer des caribous en train de nager, elles avaient initialement été instaurées pour contrôler la prolifération de prédateurs, dans la région. En 2015, Barack Obama les avait interdites, acclamé par les organisations de défense des animaux, qui les jugeaient évidemment trop cruelles.

Ainsi, si la loi est acceptée, les animaux résidant dans un parc national comptant 9000 kilomètres carrés, risqueront d'être fusillés dans leurs nids, ou en pleine baignade (une situation d'évidente vulnérabilité pour les caribous qui, au cas où Donald Trump l'ingorait, ne sont pas du tout des prédateurs!).

Le 11 avril 2017, il y a une année déjà, l'administration Trump réautorisait la chasse aux ours en hibernation, provoquant une vague de colère dans le monde entier. De même, en novembre 2017, il relançait l'importation de «trophées» de chasse de lions et d'éléphants, tués en Afrique, encourageant indirectement les braconniers cherchant à vendre les carcasses à prix d'or.

Scandaleux: l'administration Trump autorise la chasse aux ours en hibernation, en Alaska

Des pratiques intolérables

En levant l'interdiction, Trump rendrait aux chasseurs l'autorisation d'appâter les ours bruns ou blancs avec de la nourriture ou de la lumière artificielle, de les attirer dans des pièges, de les tuer dans leurs nids, d'ordonner à leurs chiens de les agresser, et de tirer sur des caribous depuis des bateaux à moteur spécialement conçus à cet effet...

«L’administration Trump est tombée encore plus bas, en ce qui concerne la protection de la vie sauvage, indique Jamie Rappaport Clark, présidente de l’organisation "Defenders of Wildlife", auprès du Huffington Post. Autoriser l’abattage de louveteaux et d’oursons dans leurs nids est un acte barbare et inhumain. Les règles proposées contredisent l’objectif même des parcs naturels, qui s’attachent justement à protéger les animaux».

L'administration Trump réautorise l'importation de «trophées» de chasse d'éléphants et de lions.

Afin d'expliquer la décision, le texte commandé par Ryan Zinke, secrétaire de l'Intérieur, stipule que «le but de cette proposition est d’aligner la chasse sportive aux régulations des parcs nationaux d’Alaska», et d’encourager la gestion durable de la faune sauvage. Confrontés aux mêmes genres d'arguments, selon le «Washington Post», l'administration Obama avait réfuté ces explications, rappelant que les effets de rééquilibrage suscités par la chasse étaient bien trop minimes pour autoriser ce genre de mesures.

Espérons que, cette fois, l'administration Trump écoutera la voix du peuple, et reviendra sur cette scandaleuse décision! Et qu'un jour il arrêtera de détruire notre faune...

La Norvège décide d'interdire les élevages d'animaux à fourrure

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.