Femina Logo

news société

Roman Polanski est accusé de viol pour la 4e fois

Roman polanski zurich

La victime, une femme aujourd'hui âgée de 61 ans, est sortie de son silence après 46 ans.

© Getty

Jamais trois sans... quatre? Le réalisateur franco-polonais se retrouve à nouveau au centre d'une enquête, accusé pour la quatrième fois d'agression sexuelle sur une femme mineure. La victime, Renate Langer, une ancienne actrice allemande, est aujourd'hui âgée de 61 ans. Au moment des faits, qui se seraient déroulés en 1972 à Gstaad, elle n'était âgée que de 15 ans. Après 46 ans de silence, elle aurait été entendue par la police suisse le 26 septembre 2017.

Selon l'AFP, Roman Polanski serait parvenu à attirer la jeune femme chez lui, prétextant de vouloir lui faire passer un casting, avant d'abuser d'elle.

La quatrième accusation

Peu à peu, les victimes tapies dans le silence se sont manifestées, trouvant enfin le courage de partager leurs récits glaçants. La première à parler, Samantha Geimer, âgée de 13 ans au moment du viol, aurait même été droguée et alcoolisée par le cinéaste, lequel a finalement avoué les faits en 1977. Reconnu coupable et incarcéré suite à ce premier procès, il avait toutefois retrouvé sa liberté après moins de deux mois de prison. Aujourd'hui âgé de 84 ans, Roman Polanski ne peut cependant plus pénétrer sur le territoire américain, sous peine d'y être promptement arrêté par les forces de l'ordre.

En 2016, encouragées par la revanche de Samantha Geimer, deux autres victimes auraient élevé la voix: et il s'avère que ces dernières, Charlotte Lewis et «Robin», étaient également mineures au moment de subir les agressions sexuelles dont elles ont fini par accuser, des années plus tard, le réalisateur. Renate Langer aurait d'ailleurs brisé son silence après avoir pris connaissance des déclarations de «Robin».

La réputation de Roman Polanski, déjà très entâchée, ne se remettra certainement pas de ce quatrième cas: cette année, il avait refusé de présider la 42e cérémonie des Césars, car sa nomination avait scandalisé l'opinion publique.


A lire aussi:
Violée à 11 ans, elle est jugée «consentante» pour avoir subi sans se débattre
Malawi: une tradition ancestrale perpétue le viol des fillettes
Des ados inventent une paille capable de détecter la drogue du violeur

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.