Femina Logo

Merci!

Retour en images sur la soirée des 60 ans de Femina

Pour fêter dignement la sixième décennie de l’unique magazine féminin de Suisse romande, le service marketing de Femina a décoré les Jardins de PAM de couleurs vives et joyeuses. Plus de 200 invités et invitées, personnalités, collaboratrices et collaborateurs, annonceurs et annonceuses étaient rassemblés dans ce bar-restaurant du Flon. La rédactrice en chef de la rédaction Tamedia, Ariane Dayer, a commencé par rendre hommage à l’esprit du magazine: «Femina palpite au rythme des femmes romandes.»

«C’est un lieu de retrouvailles, de témoignages et de rigolade où nous pouvons être à la fois profondes et futiles, amoureuses ou en colère, entrepreneuses et femmes au foyer, à la mode ou non.»

Géraldine Savary a ensuite évoqué le contexte social de la naissance du média: «En 1962, les femmes n’avaient pas le droit de vote, pas le droit à la contraception, pas de congé maternité, pas la permission d’ouvrir un compte en banque. Les femmes étaient sans existence, leurs corps, invisibles. Femina parle de ces corps et du droit à en disposer.» La rédactrice en chef a également remercié l’éditeur Tamedia, et son codirecteur Marco Boselli, pour son soutien, ainsi que les annonceur-euse-s, sans qui le magazine n’existerait plus.

1 / 30© AMELIE BLANC
2 / 30© AMELIE BLANC

L'hommage de Brigitte Rosset

Pour clore la partie officielle, l’humoriste Brigitte Rosset a régalé l’assemblée d’un sketch exclusif sur 60 années d’archives: «En 1962, on ne nous lâche pas sur les régimes et la couture. Et les annonces? Des culottes en laine qui grattent et un médicament miracle pour les pertes blanches.»

«En 85, on commence à parler des violences conjugales. Et en janvier 2021, on est belles et puis c’est tout

La soirée s’est poursuivie jusqu’au bout de la nuit, au son des platines de Miss Laïka. Merci aux personnes présentes, à celles en pensées avec nous et à toutes nos lectrices et lecteurs pour leur fidélité. Aux 60 prochaines années!

3 / 30

Le chroniqueur Benjamin Décosterd, l'humoriste Thomas Wiesel et Brigitte Rosset découvrent le numéro spécial 60 ans de «Femina».

© AMELIE BLANC
4 / 30

La campagne réalisée avec 60 lectrices et lecteurs de «Femina».

© AMELIE BLANC
5 / 30

La violoniste Camille Berthollet et le syndic de Lausanne, Grégoire Junod.

© AMELIE BLANC
6 / 30

Le tote bag illustré par notre directrice artistique, Naila Maiorana, alias La Mayo.

© AMELIE BLANC
7 / 30© AMELIE BLANC
8 / 30

Marco Boselli, co-directeur de Tamedia, venu de Zurich.

© AMELIE BLANC
9 / 30

Philippe Demierre, conseiller d’État fribourgeois, Nicole Lamon, Romaine Morard, Sandra Jean, Brigitte Rosset et Ariane Dayer, rédactrice en chef du «Matin Dimanche».

© AMELIE BLANC
10 / 30© AMELIE BLANC
11 / 30

Caroline Oberkampff-Imsand, cheffe photo de «Femina».

© AMELIE BLANC
12 / 30

Anne Richard, comédienne, a fait le trajet de Paris.

© AMELIE BLANC
13 / 30

Xavier Michel, du duo Aliose, discute avec Thomas Wiesel, humoriste.

© AMELIE BLANC
14 / 30

Muriel Chavaillaz, journaliste web à «Femina», filme les discours des intervenant-e-s.

© AMELIE BLANC
15 / 30

Alexandra Chessex, graphiste à la rédaction de «Femina».

© AMELIE BLANC
16 / 30

Natacha Litzistorf, Xavier Company, Florence Germond, conseillers municipaux à Lausanne, Elisabeth Logean, corédactrice en chef de l’actu RTS.

© AMELIE BLANC
17 / 30

Juliane Monnin, cheffe web de «Femina».

© AMELIE BLANC
18 / 30

L’illustratrice Marilou Briner, le conseiller communal nyonnais Marius Diserens et la journaliste Kalina Anguelova étaient de la partie.

© AMELIE BLANC
19 / 30© AMELIE BLANC
20 / 30© AMELIE BLANC
21 / 30

Laurence Vinclair, directrice des Docks et l'illustrateur Jean-Philippe Kalonji.

© AMELIE BLANC
22 / 30

Romy Siegrist, psychologue et sexologue clinicienne, qui collabore avec «Femina».

© AMELIE BLANC
23 / 30

L'équipe de «Femina» a soufflé les bougies de la pièce-montée.

© AMELIE BLANC
24 / 30

Julien Pidoux, chef d'édition de «Femina».

© AMELIE BLANC
25 / 30

L'athlète Sofia Gonzalez.

© AMELIE BLANC
26 / 30

Alexandre Lanz, rédacteur en chef adjoint de «Femina», en compagnie de Valérie Fournier, responsable beauté.

© AMELIE BLANC
27 / 30

Quatre rédactrices en chef de «Femina»: Renata Libal, Géraldine Savary, Sonia Arnal et Annick Chevillot.

© AMELIE BLANC
28 / 30

Marilou Briner immortalise la soirée.

© AMELIE BLANC
29 / 30

Sokhna Cissé, styliste et rédactrice mode à «Femina», sur la piste de danse.

© AMELIE BLANC
30 / 30

Nicolas Poinsot, journaliste pour «Femina».

© AMELIE BLANC

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Laurène vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné