Femina Logo

Du plus mielleux au plus romantique en passant par ceux dont on a honte, chaque couple ou presque use de petits surnoms. Mon amour, mon cœur, trésor, mon lapin, bébé… ils sont presque infinis. Néanmoins, certains reviennent régulièrement. Le site de rencontre eDarling a ainsi dressé la liste des surnoms préférés des Européens.

En Suisse, la place de numéro 1 est réservée au délicieux «Schatzi» («trésor» en VF), également régulièrement abrégé «Schatz» (encore plus joli, on vous l’accorde). Et les pays limitrophes comme l’Allemagne ou l’Autriche opte pour le même petit surnom. Chez nos voisins français, «mon cœur» trône en tête tandis que les Espagnols préfèrent «Cielo» («mon ciel»). Au Royaume-Uni, «Darling» («chéri») est roi, «Baby» l’est en Irlande, en Pologne (il s’écrit alors «Kochanie») et au Danemark («Skat»).

«Chéri» reste une valeur sûre en Norvège («Kjaere») et en République tchèque («Milácek»). Plus imagé, la Hongrie opte pour «Cica» («chaton»), la Finlande pour «Kulta» («or») et la Suède pour «Älskling» («miel»).

Attention en choisissant un surnom

Selon le site de rencontre, tous ces surnoms sont à utiliser avec parcimonie: «Avoir un ou des surnoms pour son partenaire est bon signe, néanmoins il est important de ne pas trop les utiliser au point de ne plus l’appeler par son prénom. Vous risquez en effet d’utiliser un surnom dans des moments peu appropriés, lors de discussions sérieuses ou encore de dîners professionnels, et cela vous ferait perdre en crédibilité.» Et attention à bien le choisir: si, par exemple, vous adorez appeler votre amoureux «bébéchou» et que ce dernier déteste, cela pourrait rapidement conduire votre conjoint à l’infidélité et à la séparation, avance une étude réalisée par l’Université de Louisville. Nous voilà prévenues!


A lire aussi:
A 12 ans elle avait un poster de lui... aujourd'hui ils sont fiancés!
Drague: les codes changent avec les applications de rencontre
Développement personnel: 10 conseils sur l'amour de Jacques Salomé

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina