Femina Logo

news mariage

Pré-lune de miel, nouvelle tendance pour futurs époux stressés

La pré-lune de miel, la nouvelle tendance voyage des futurs époux stressés

De plus en plus de couples optent pour une lune de miel en amont de leur mariage, histoire de décompresser avant de se dire «oui».

© ©Syda Production/shutterstock.com

C'est pourquoi le concept de voyage de pré-mariage («weddingmoon») a actuellement le vent en poupe aux Etats-Unis et ailleurs, pour que les couples retrouvent un peu de sérénité avec dans se dire «oui». Après les «babymoons», ces voyages qu'on s'offre en couple avant l'arrivée de son premier enfant, et les «minimoons», ces lunes de miel éclair de quelques jours non loin de chez soi, le nouveau concept en terme de voyages de noce est aux «weddingmoons». Après des mois d'organisation et de week-ends dédiés à la réservation de salles, aux plans de table et autres rendez-vous avec des traiteurs, les «weddingmoons» s'imposent aux couples qui veulent pouvoir profiter de leur futur conjoint et de la cérémonie à venir en toute sérénité.

La « weddingmoon» séduit les poeple

Par exemple, on a vu il y a quelques mois le présentateur télé Mark Wright et sa future épouse Michelle Keegan (de la série «Coronation Street») convoler en pré-noces dans les Caraïbes avant leur mariage. Le mannequin Nikki Reed et son futur époux Ian Somerhalder («The Vampire Diaries») ont fait de même, en partant en voyage à Aruba en amont de leurs épousailles. Ces breaks sont devenus monnaie courante, soit pour réussir à perdre quelques kilos afin de rentrer dans sa robe de princesse, soit pour se retrouver à deux. Que ce soit sous forme de spa/thalasso ou de retraite méditative avec cours de yoga.

L'industrie touristique, toujours à l'affut de nouveaux concepts quitte à les créer de toutes pièces, a récemment élaboré le concept de «me-moon», une lune de miel pour soi en amont du Jour J. Mais pour la «me-moon» ou la «weddingmoon», les futurs conjoints ont plutôt tendance à ne pas partir à l'autre bout du monde et optent pour une destination proche, parce que le but est avant tout de se retrouver à deux le temps d'un week-end ou d'un week-end prolongé.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.