Femina Logo

Retards, trains supprimés, les usagers ont eu de quoi se plaindre sur les réseaux sociaux. Questionnements, points d'interrogation par dizaine, mots durs... Et si on prenait le problème avec une pointe d'humour comme Camille?

La jeune pendulaire a décidé de faire part de son mécontentement avec diplomatie en s'adressant à la compagnie comme s'il s'agissait d'un pote avec qui elle avait vécu de belles histoires, mais qu'elle était malheureusement en train de perdre.

Ci-dessous, la lettre publiée sur Facebook.

En 2 jours, le post a récolté plus de 2500 likes et été partagé plus de 300 fois. Un succès!

L'histoire pourrait s'arrêter là. Si ce n'est que le compte officiel des CFF est entré dans le jeu de cette usagère désemparée, en lui répondant sur le même ton humoristique.

Camille ne recevra probablement pas un bon de réduction comme demandé... Mais ce dont on peut être sûr, c'est que la jeune femme ne s'attendait pas à des excuses aussi décalées de la part des CFF. Et au vu du nombre de likes et de commentaires élogieux («Une belle leçon de communication», «Grand bravo pour la courtoisie», «Belle mentalité»), la compagnie ferroviaire suisse a tapé dans le mille!

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.