Femina Logo

news people

Oscars 2016: 5 choses à retenir de la 88e cérémonie

Le sacre de Leonardo DiCaprio

Les Oscars ont mis fin à la fameuse malédiction de la star hollywoodienne. Après quatre tentatives infructueuses, l'acteur est enfin récompensé pour son travail fourni dans «The Revenant». Un prix qui a été accueilli par une standing ovation et ponctué par un discours écologique, un thème cher au comédien.

Le doublé d'Inarritu

Le Mexicain devient le troisième réalisateur a soulever la statuette dorée deux années de suite, après John Ford et Joseph L. Mankiewicz dans les années 40 et 50. Déjà récompensé l'année dernière pour «Birdman», le cinéaste est remonté cette année sur scène pour savourer sa victoire avec «The Revenant».

Le premier Oscar d'Ennio Morricone

A 87 ans, le compositeur italien remporte son premier Oscar, si l'on écarte l'Oscar d'honneur reçu en 2007. Nommé à cinq reprises au cours de sa carrière, c'est finalement en signant la musique du film de Quentin Tarantino «Les Huit salopards» qu'Ennio Morricone décroche son premier titre.

Les six Oscars de «Mad Max: Fury Road»

Au nombre de statuettes, c'est le film de George Miller qui a survolé cette 88e cérémonie. «Mad Max: Fury Road» a raflé l'ensemble de ses récompenses dans les catégories techniques (montage, décors, costumes, maquillage et coiffure, montage sonore et mixage sonore).

La polémique évoquée par Chris Rock

En tant qu'hôte de la cérémonie, l'humoriste et acteur a bien évidemment rebondi sur le manque de représentants afro-américains aux Oscars, et ce dès son discours d'ouverture. «Hollywood est-il raciste? Oui, complètement», a répondu le présentateur avant d'ajouter «Mais c'est un racisme auquel on est habitué». «Nous voulons juste avoir les mêmes possibilités que les acteurs blancs», conclut Chris Rock qui s'est servi de cette polémique comme d'un running gag tout au long de la soirée.

Oscars 2016: la liste complète des gagnants

Voici l'ensemble des lauréats de la 88e cérémonie des Oscars.

Meilleur film: «Spotlight»

«The Big Short», «Brooklyn», «Mad Max : Fury Road», «Le Pont des espions», «The Revenant», «Room», «Seul sur Mars» étaient également en lice.

«Spotlight» succède à «Birdman» d'Alejandro Inarritu, lauréat aux Oscars 2015.

Meilleur réalisateur: Alejandro Gonzalez Inarritu, «The Revenant»

Il est le meilleur réalisateur pour la 2e année consécutive. Alejandro Inarritu est récompensé pour son film «The Revenant»

Le réalisateur a été préféré à Lenny Abrahamson («Room»), Tom McCarthy («Spotlight»), Adam McKay («The Big Short») et George Miller («Mad Max: Fury Road»).

En 2015, Alejandro Inarritu avait déjà remporté le prix pour sa mise en scène de «Birdman».

Meilleure actrice: Brie Larson, «Room»

Brie Larson a reçu l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans «Room». Elle succède à Julianne Moore, lauréate en 2015 pour sa performance dans «Still Alice».

Cate Blanchett («Carol»), Jennifer Lawrence («Joy»), Charlotte Rampling («45 ans») et Saoirse Ronan («Brooklyn») étaient aussi nommées dans cette catégorie.

Meilleur acteur: Leonardo DiCaprio, «The Revenant»

Bryan Cranston («Trumbo»), Matt Damon («Seul sur Mars»), Michael Fassbender («Steve Jobs») et Eddie Redmayne («The Danish Girl») étaient également en course pour le prix.

Eddie Redmayne l'avait d'ailleurs remporté en 2015 pour son interprétation de Stephen Hawking dans «Une merveilleuse histoire du temps».

Meilleur acteur dans un second rôle: Mark Rylance, «Le Pont des espions»

Mark Rylance bat Stallone et remporte l’Oscar du meilleur second rôle. L'acteur britannique a créé la surprise dimanche en remportant l’Oscar du meilleur second rôle masculin pour «Le Pont des Espions» de Steven Spielberg, pour lequel le roi des films d'action Sylvester Stallone était favori.

Dans ce film d'espionnage qui se passe pendant la guerre froide, Mark Rylance incarne un agent russe qui fait l'objet d'un échange de prisonniers. Lui et Sylvester Stallone, qui reprenait pour la septième fois le rôle de Rocky Balboa dans «Creed», rivalisaient notamment avec Christian Bale pour «The Big Short: Le casse du siècle».

Dans «Le Pont des espions», Mark Rylance incarne un agent russe qui fait l'objet d'un échange de prisonniers, pendant la guerre froide.

Meilleure actrice dans un second rôle: Alicia Vikander, «The Danish Girl»

Le prix est attribué à Alicia Vikander pour son rôle dans «The Danish Girl». L'actrice succède à Patricia Arquette, lauréate en 2015 pour sa prestation dans «Boyhood».

Jennifer Jason Leigh («Les Huit salopards»), Rooney Mara («Carol»), Rachel McAdams («Spotlight») et Kate Winslet («Steve Jobs») étaient également en course pour l'Oscar.


A lire aussi:
Oscars 2016: les pronostics de la rédac’
73e Golden Globes: et les gagnants sont…
«The Revenant», «Spotlight» et «Seul sur Mars» attendus aux Oscars 2016


Meilleur film étranger: Le Fils Saul

«Le Fils de Saul» décroche l’Oscar du meilleur film en langue étrangère pour la Hongrie. En 2015, la Pologne avait remporté ce prix avec le long-métrage «Ida».

Le film a été préféré à «Mustang», le représentant français, «L'étreinte du serpent» (Colombie), «Le Fils de Saul» (Hongrie), «Theeb» (Jordanie) et «A War» (Danemark).

Meilleur film d'animation: «Vice et Versa»

«Vice-Versa» offre à Disney son quatrième Oscar consécutif. C'est une brillante et émouvante chronique du conflit des émotions dans la tête d'une préadolescente, a offert dimanche pour la quatrième année de suite l’Oscar du meilleur film d'animation aux studios Disney.

Ce dessin animé de Pixar, filiale de Disney, avait subjugué la critique et séduit le public du monde entier avec ses personnages attachants, Joie, Tristesse, Dégoût, Peur et Colère, qui bataillent dans la tête de la petite Riley.

«Nous avons imaginé ce film en voyant grandir nos enfants, ce qui n'est pas facile», ont déclaré les réalisateurs Pete Docter et Ronnie Del Carmen en recevant leur statuette dorée sur la scène du Dolby Theatre.

Les trois années passées, Disney avait déjà emporté l’Oscar pour «Rebelle», «La reine des neiges» et «Les nouveaux héros».

Avec un humour irrésistible, le film dépeint le tumulte des émotions qui prennent souvent le pas sur la raison, chez les petits comme les grands, ainsi que les joies et difficultés d'une famille, d'une naissance au passage à l'adolescence.

C'est aussi l'histoire d'une dépression, Riley perdant peu à peu tous les centres d’intérêt qui la définissent, tous ses repères et ancrages. Dans sa tête, la joie - interprétée en français par la Québécoise Charlotte Le Bon - se démène pour rétablir les paramètres du bien-être, tandis que la tristesse - à qui l'actrice Marilou Berry a prêté sa voix - cherche désespérément à être utile au bonheur.

Meilleur documentaire: «Amy».

Meilleur court-métrage animé: «Bear Story».

Meilleur court-métrage de fiction: «Stutterer».

Meilleur montage: «Mad Max: Fury Road».

Meilleure photographie: «The Revenant».

Meilleur scénario original: «Spotlight».

Meilleur scénario adapté: «The Big Short».

«The Big Short» rafle l’Oscar du meilleur scénario adapté.

«Brooklyn», «Carol», «Room», «Seul sur Mars» étaient aussi en compétition pour cette statuette revenue l'année dernière à «Imitation Game».

Meilleur court-métrage documentaire: «The Girl on the River: The Price of Forgiveness».

Meilleure chanson: «Writing's On The Wall», «Spectre»

Sam Smith rafle l'Oscar de la meilleure chanson originale avec «Writing's on the Wall», extrait du film «Spectre».

En 2015, John Legend et Common avaient remporté cette même statuette pour «Glory» dans le film «Selma».

Meilleure musique: Ennio Morricone, «Les 8 Salopards»

Ennio Morricone décroche l'Oscar de la meilleure musique pour le film «Les Huit salopards».

Le Français Alexandre Desplat avait remporté l'Oscar en 2015 pour la musique de «The Grand Budapest Hotel».

Meilleurs décors: «Mad Max: Fury Road».

Meilleurs effets spéciaux: «Ex Machina».

Meilleur mixage sonore: «Mad Max: Fury Road».

Meilleur montage sonore: «Mad Max: Fury Road».

Meilleur costume: «Mad Max: Fury Road».

Meilleur maquillage et coiffure: «Mad Max: Fury Road».

1 / 11

Alejandro Gonzalez Inarritu.

© AFP Photo/Gabriel Bouys
2 / 11

Brie Larson.

© AFP Phozo/Robyn Beck
3 / 11

Dans «Le Pont des espions», Mark Rylance incarne un agent russe qui fait l'objet d'un échange de prisonniers, pendant la Guerre froide.

© AFP PHOTO/Leon Neal
4 / 11

Leonardo DiCaprio a enfin décroché son premier Oscar, grâce au film d'Inarritu «The Revenant»

© AFP Photo/Robyn Beck
5 / 11

Alicia Vikander.

© AFP Photo/Robyn Beck
6 / 11

Meilleur film étranger: Le Fils Saul.

© All Rights Reserved
7 / 11

«Vice-Versa» offre à Disney son quatrième Oscar consécutif.

© 2015 Disney•Pixar. All Rights Reserved
8 / 11

Meilleur scénario adapté: The Big Short.

© All Rights Reserved
9 / 11

Sam Smith récompensé pour «Writing's On The Wall», la chanson de «Spectre».

© AFP Photo/Leon Neal
10 / 11

Ennio Morricone.

© AFP Photo/Leon Neal
11 / 11

6 Oscars pour «Mad Max: Fury Road».

© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.