Femina Logo

news société

Nouveau langage: parlez-vous l’ado couramment?

Ados iphone lit 0

«Osef de nos ieuvs, non?»

© Getty

Pas toujours évident de comprendre ce que disent ces ados ou jeunes adultes (même quand on a la trentaine comme votre auteure). Si vous êtes en contact avec ces tranches de la population, face à un «posey» ou «bae», vous avez forcément déjà eu un moment d’hésitation ou feint de comprendre (à l’orale comme sur What’s App). Mettez fin à vos interrogations grâce à ce petit lexique compilé par la rédac et mettez-vous à la phonétique, ce langage en est clairement inspiré. A vos notes ou émoji mort de rire pour celles qui ne seraient ni une «ieuve», ni une «bolosse».

A

Askip: «à ce qu’il paraît».

B

Bae: «before anyone else», bébé d’amour quoi, ou petit caca en danois, c’est selon.

Blc: je m’en bats les hum hum hum.

Balec: je m’en bats aussi les humhumhum.

Bail: être en bail, signifie être en couple mais pas officiellement. Une histoire semi-sérieuse en somme. Pour info, on ne dit «plus sortir avec quelqu’un» mais «être en couple». Même si cela date de 24 heures.

Bolos, boloss, bolosse: crétin, imbécile…

Bedave: fumer mais pas des cigarettes.

BFF: best friend forever ou meilleure amie pour la vie, comme dirait Laurie.

C

Chelou: utilisé maintenant pour être lourd ou nul, «arrête d’être chelou» (avoir honte de sa mère ou de son mec).

Chiller: du verbe anglais «to chill», se détendre, profiter de la vie, glander avec du chic.

Chanmé: toujours utilisé par les ados pour dire génial.

Canard: un garçon qui serait aux ordres de sa BAE* à en oublier ses amis.

D

Dar: «c’est dar», c’est cool, stylé mais en beaucoup mieux. «Mon nouveau sac à main, il est tellement dar!»

E

Enjailler: probablement du verbe anglais «to enjoy», s’ambiancer autrement dit.

F

Frais: «c’est frais», «Beckham, il est frais, dans son slip H&M». Le nouveau cool, en somme.

Fat: un mot qui commence à dater mais que l’ado utilise encore, «trop fat, ce nouvel album». Un mot valise qui signifie à la fois manger beaucoup de graisses mais aussi trouver une situation/une personne/une chose totalement géniale.

FYI: for your information, «pour ton info, je rentre pas à la maison».

G

Go: «ma petite copine».

I

IDC: «I don’t care», «IDC de ce mec, je n’aime que toi mon amour!»

IRL: «In real life», «IRL, le prince charmant n’existe pas».

Ieuv: vieux quoi. A contrario, oubliez le mot «djeunes» au risque que vous mettiez le seum* à vos kids…

J

JSP: je sais pas.

Jdcjdr: je dis ça, je dis rien.

JPP: j’en peux plus.

K

Kévin: ou «faire son Kévin», pas de chance pour les Kévin, mais l’expression signifie «faire son bébé».

M

Miskine: «le pauvre» en arabe pour dire que quelqu’un fait pitié.

Menefreghista: personne décontractée, qui s’en bat les «balecs».

N

Netflix: le nouveau Google ou Dieu (c’est aussi selon).

No life: être un no life, n’avoir pas de vie.

O

Okou: au cas où.

OKLM: au calme, pour info, on peut être aussi tout à fait être OKLM avec la musique à fond #logique.

Osef: «on s’en fout» ou «staiv*».

P

PTDR: pété de rire.

Posey: une variante de OKLM. On l’utilise pour un moment cool, «je suis bien posey, OKLM sur mon transat face au lac». Notez que les jeunes utilisent pas mal les «y» et les «e» pour donner un twist moderne aux mots… Cela peut donner, «ce week-end, comme j’étais posey, dans ce canapay en mode chaley». Facile quoi.

Peufra: ou «frappe», une belle fille.

R

RAF: rien à foutre.

Rageux: un mot qui décrit les «trolls» ou les «haters» sur le Net, les jaloux.

S

Seum: la misère ou la fatigue de vivre, «elle m’a foutu le seum au bar samedi soir».

Swagg: à l’origine utilisé pour décrire les chanteuses de R&B, le swagg réunit les choses cool. Attention, le mot est déjà bientôt en voie de disparition car trop utilisé par les «ieuvs».

Staiv: «c’est ta vie», de «sta» qui se traduit par «c’est ta» et «ive» pour le verlan de «vie».

Se taper l’affiche»: autrement dit avoir la honte, aussi pas mal lu sur les messages des teens, «il m’a foutu la ficha».

T

Thug Life: vie de voyou et compte Facebook du même nom qui cartonne.

Tbt: throwback Thursday, utilisé sur Instagram pour un instant souvenir.

Tkt: t’inquiète.

Tmtc: toi-même tu sais, sous-entendu «tu sais bien ce que je veux dire».

Turfu: le mot verlan pour «futur». On emploiera le mot pour parle d’un influenceur ou d’une personne avant-gardiste.

Tchipper: faire un petit bruit de sa bouche pour marque sa désapprobation. Ne poussez pas le tchip trop loin, vos ados pourraient se sentir harcelés.

U

Ubériser: (se faire) ubériser, modifier un marché en prenant Uber comme modèle.

W

Wesh: salut!

Y

Yeuve: voir la lettre I et Ieuv. Vous et nous!

YOLO: you only live once, le carpe diem 2.0, le terme date un peu mais les teenagers n’ont rien de «plus frais» en stock pour le moment.

Vous pensez à d’autres mots? Laissez-les nous en commentaire!


A lire aussi:
Pourquoi les filles utilisent les langages des mecs?
Décryptage: t
out le monde aime les emojis!
Tinderite, télover ou biosexing: le nouveau vocabulaire amoureux

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.