news beauté

    David Beckham dévoile l’histoire de ses tatouages

    Dans un nouvel épisode de la campagne Biotherm dont il est l’égérie, David Beckham raconte l’origine de certains de ses tattoos. Zoom sur une publicité qui lui colle parfaitement à la peau.

    Publié le 
    8 Septembre 2016
     par 
    Juliane Monnin

    Torse nu sexy, regard un brin mystérieux… Une fois de plus, notre ex-footballeur préféré ne déçoit pas par son sex-appeal.

    En effet, dans ce nouvel opus intimiste avec la marque de cosmétiques Biotherm Homme, le beau gosse montre un à un ses dessins encrés et on se dit qu’il est un argument de vente incontesté…

    Le passé dans la peau 

    Au fil du clip, on découvre le Britannique sans sa chemise, révélant ses tatouages. Du dessin de Harper, à l'hommage à son papa en passant par le surnom de son premier fils Brooklyn, on se rend compte qu’on connaît (quasi) tous les tattoos de Mister Beckham.

    «L'histoire de sa vie» s'inscrit ainsi sur sa peau mais incontestablement pas sur son visage… tant le  poids des années ne laisse rien transparaître sur la star. Le beau gosse vieillit définitivement mieux qu’un grand cru bordelais… Une exception biologique qui semble faire le plus grand bonheur de Biotherm.

     

     

    David Beckham, les bienfaits d’un mâle

    Pour sa gamme «Force Suprême» (destinée aux hommes de plus de 40 ans qui veulent une peau plus belle et plus lisse), qui de mieux pouvait trouver la marque de beauté?

    Tatoué de la tête aux pieds, doté d’une virilité exacerbée, étiqueté d’homme stylé, les atouts du bellâtre de 41 ans devraient sans aucun doute permettre à la marque d’emballer pas mal de monde. Et à défaut, marquer les esprits?


    A lire aussi:
    VMA 2016 : les temps forts et les plus belles tenues
    Pub: Roger Federer se la joue «comique oldschool»
    Un clip sulfureux pour «Out» de Kristina Bazan

    A lire également
    femme à lunettes qui téléphone sur son vélo
    Le temps… on voudrait l’arrêter quand il nous fait de vilaines rides et en gagner quand il s’agit de se préparer le matin!
    O
    Piquantes, non genrées, parfois légèrement vulgaires, les senteurs de ce début d’année imposent de nouveaux codes.
    O
    Femme se démaquillant les yeux
    En matière de beauté, on finit par perdre son latin à force de lire tout et son contraire. Le point sur quelques fausses bonnes idées.
    O