Femina Logo

Le 3 octobre 2015 a eu lieu l’élection de Miss Bretagne. C’est Eugénie Journée qui a remporté la couronne: une étudiante en droit, d’origine rennaise, âgée de 23 ans. Malheureusement pour elle, ce titre lui a été enlevé trois jours après sa victoire par le comité Bretagne de Miss France. Cette destitution a pour origine une photo de mode, postée sur son compte Facebook, où elle est apparue topless.

Les règles des miss

Mais pourquoi une mesure aussi drastique alors que le cliché n’a rien de choquant et ne laisse même pas apercevoir la poitrine de la reine de beauté bretonne? Lors d’une interwiew avec «Metronews», Sylvie Tellier, la directrice de l’organisation Miss France, a expliqué: «Le problème ce n'est pas de savoir si ces photos sont choquantes ou artistiques, C'est l'acte de se dénuder devant un objectif qui est sanctionné. Le règlement dit que les jeunes filles ne doivent pas poser dénudées ou dans des situations équivoques. Nous ne pouvons pas faire de cas par cas. C'est dommage pour elle car elle est très jolie. Elle faisait partie de mes favorites.» Et oui, être miss contient un côté astreignant. Sinon, ce serait trop facile, non?

L’image d’un pays

Ce n’est pas nouveau. Miss France a toujours voulu avoir une image louable et de qualité, avec pour ingrédients principaux la classe et l'élégance. Les miss élues doivent servir d’exemples pour la population. Elles ne sont pas reines de beauté seulement pour leur physique mais aussi pour les valeurs qu’elles défendent, à l’image d’un pays.

Qu’Eugénie Journée se console, elle n’est pas la seule à avoir été sévèrement sanctionnée. D’autres miss sont également passées par là telle que Valérie Bègue, Miss Réunion 2008. Souvenez-vous, elle avait également fait la une des magazines, suite à des photos suggestives, sans être pour autant destituée de son titre.

La réaction fair-play

Quoi que triste, Eugénie Journée est restée très fair-play avec sa remplaçante, Léa Bizeul, première dauphine lors de l’élection Miss Bretagne. Voici le commentaire qu’elle a publié sur Facebook:

«Merci à tous pour vos messages de soutien, c'est avec tristesse que je quitte cette belle aventure qui me tenait à coeur. Je ne pensais pas que cette photo postée sur mon compte Facebook depuis plusieurs mois allait à l'encontre du règlement du comité Miss France. J'adresse tous mes voeux de succès à Léa Bizeul. Merci encore à tous.»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina