Femina Logo

Les dates, c’est un peu comme les poèmes: on les retient toujours mieux lorsque ça rime. Et aujourd’hui, 11/11/12, difficile de ne pas s’apercevoir que la fin du compte à rebours est proche avant le triplé du 12 décembre 2012. Un grand chelem de jour, de mois et d’année qui sera d’ailleurs le dernier du genre pour ce XXIe siècle. Forcément, il n’en fallait pas davantage pour faire naître dans l’esprit des doux rêveurs du quotidien l’envie d’associer cette curieuse trinité de l’almanach à un événement décisif de l’existence. Comme un mariage, par exemple…

Planifier la cérémonie

Certes, l’instant en question tombe un mercredi, mais pour nombre d’amoureux qui ont récemment eu l’occasion de planifier leur cérémonie, les contraintes semblent n’avoir pas tenu longtemps face à la saveur de s’unir à une date si esthétique. «Nous avons en effet reçu une quantité de demandes d’inscriptions inhabituelles pour cette période de l’année, relève un officier de l’état civil de l’arrondissement de Sion. En principe, les unions au milieu de la semaine sont très rares or, ici, trois couples ont décidé de se passer la bague au doigt le jour du 12. C’est plutôt surprenant!»

Constat similaire dans le canton de Fribourg, où une collaboratrice du Service de l’état civil et des naturalisations se souvient du succès rencontré par les derniers millésimes de ce type: «Le 05/05/05, le 06/06/06, le 07/07/07 ou encore le 08/08/08 ont tous eu la cote auprès des futurs mariés. Cette année ne fait pas exception, même si le 12/12/12 est peut-être un peu moins prisé que ses prédécesseurs à cause de sa situation dans la saison hivernale.»

Du côté de Lausanne, toutefois, où les candidats au mariage font florès devant le maire quel que soit le mois, l’émulation provoquée par l’originalité de la date se repère via d’autres détails. «On ne remarque pas une hausse significative des cérémonies prévues pour le 12 décembre, commente un officier de l’état civil de la capitale vaudoise, mais les réservations sont souvent arrivées plus rapidement que pour les autres jours.»

Alors, pourquoi ces chiffres qui se font écho prennent-ils parfois tant d’importance dans les projets d’épousailles? «Le mariage est un événement fortement narcissique pour le couple, pour qui la dimension intime, privée, se confond avec celle de la fête et de l’apparition publique, observe le psychothérapeute Philip Jaffé. Une date insolite peut refléter à quel point le moment est spécial, en accentuant le sentiment que quelque chose de magique se déroule.»

Se prémunir contre l’incertitude

La recherche d’une forme de visibilité, avec le désir de marquer le coup, semble donc entrer en jeu. Mais pas seulement. A en croire Claude-Alexandre Fournier, psychologue des religions à l’Université de Lausanne, le réflexe de choisir une combinaison remarquable de chiffres pour un événement majeur découlerait également de préoccupations beaucoup plus symboliques. «Au-delà de l’effet de mode, on peut lire une tentative de maîtriser l’avenir. Jadis on faisait en sorte que les naissances aient lieu sous les auspices d’une position favorable des astres.

Avec un mariage associé à une date si peu commune, on envisage sans doute de mettre son amour sous le patronage de quelque entité surnaturelle, ce qui n’est guère étonnant, puisque notre époque est clairement le théâtre d’un retour à l’irrationnel. L’omniprésence de la science et de son discours donne parfois l’impression qu’elle nous a ôté notre part de mystère. On veut retrouver le secret de certaines situations.» Le 12/12/12, une date porte-bonheur? Pourquoi pas, ça nous change des sombres pseudo-prophéties mayas qui guetteront deux semaines plus tard…

Parole de numérologie

Selon Georgette Marciano, numérologue, les tourtereaux choisissant de s’unir le 12 décembre auront un «chemin de vie» symbolisé par les nombres 11 2/6. Au programme? Un foyer où l’amour s’avère dominant. Au niveau universel, le 2 symbolise l’association du couple, et le 6 l’harmonie, l’équilibre et les responsabilités.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina