Femina Logo

On se souvient de cet été 2014 où pleuvaient sur nos fils d’actualités des vidéos de challengeurs se versant des seaux d’eau glacée sur la tête.

Le journal «Le Monde» en a même fait une compilation des challengers les plus connus:

C’était rigolo, on l’a même peut-être tenté nous-mêmes après avoir été défié par nos amis, et puis au bout d’un moment, ça s’est tassé.

Ce que l’on a oublié , c’est le but premier de l’opération: soulever des fonds pour la recherche contre la maladie de Charcot (pathologie qui mène à une dégénérescence progressive des neurones moteurs – qui contrôlent les muscles volontaires - et généralement, à la mort).

Mais, bonne nouvelle: l’Ice Bucket Challenge a financé plusieurs études, dont une de grande envergure qui a permis de découvrir le gène NEK1, couramment en cause dans la maladie.

Si ce gène n’en est peut-être qu’un parmi tant d’autres, on se réjouit de voir qu’une action amusante ait pu avoir un effet aussi bénéfique. Petite photo à la «Game of thrones» pour conclure...


A lire aussi:
J'ai testé: me couper les cheveux pour la bonne cause
Endométriose: vos poignants témoignages
«Paper challenge» ou le défi...ridiculement bête!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.