Femina Logo

news société

«Luisa est-elle là?»: le code secret qui protège les femmes dans les bars de Winterthur

Angela

Dix bars et clubs à Winterthur ont adopté ce signal d'alerte.

© Getty

Dix établissements (bars ou boîtes de nuit) de Winterthur, dans le canton de Zurich, utilisent désormais un code secret: «Isch d Luisa da?» («Luisa est-elle là?»), une question qui semble tout à fait banale, est devenue un véritable signal d'alerte, un discret appel à l'aide qui peut nous tirer d'affaire en cas de pépin.

Lorsqu'une femme est confrontée à une situation gênante ou dangereuse, draguée avec insistance ou carrément harcelée, il lui suffit de demander la fameuse «Luisa», à un membre du personnel: ce dernier saura directement que la personne a besoin de son assistance, et l'emmènera dans un lieu sûr, afin qu'elle puisse tranquillement appeler un taxi, avant de s'eclipser, en toute sécurité.

«Le projet "Luisa" veut montrer très clairement que le harcèlement sexuel n'est pas toléré, a déclaré l'association des bars et clubs de Winterthur à l'ATS. C'est aussi une façon d'apporter un sentiment de sécurité aux clientes.»

Une idée née au Lincolnshire

Depuis l'automne 2016, un code semblable existe également en Angleterre: lorsqu'une cliente se retrouve dans une situation délicate, elle peut demander une certaine «Angela», afin d'alerter un employé de l'établissement.

Initialement, c'est une campagne de prévention du viol, lancée dans le Lincolshire au Royaume-Uni, qui a mis en place cette forme subtile d'appel au secours, afin de prévenir le harcèlement et autres formes d'agressions sexuelles. Ainsi, les personnages d'Angela ou de Luisa deviennent de véritables symboles des risques que peuvent courir les femmes lorsqu'elles sortent le soir, et de l'importance de disposer d'un échappatoire sûr.

On espère que l'initiative atteindra d'autres villes, notamment en Suisse romande. Car nous risquons toutes d'avoir besoin d'une Luisa, un jour ou l'autre...


A lire aussi:
Demander «Angela» au bar: l'appel au secours des Anglaises
«Tu me dis pas bonjour? T'es qu'une salope!» Le fléau du harcèlement de rue
Une étudiante se prend en photo avec ses harceleurs de rue

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.