Femina Logo

Femme Femina

Lily Collins, Candide à Paris

Femme femina Lily collins Getty Images

Depuis le 2 octobre 2020, elle incarne le rôle titre de la série Emily in Paris, dont la première saison est diffusée sur Netflix.

© Getty Images

C’est qui?

Fille du batteur britannique Phil Colins et d’une Californienne bien née, Lily Collins est tombée toute petite dans la marmite du show-business. A 2 ans, elle joue déjà dans la série anglaise Growing Pains, tandis qu’à 18, elle signe son entrée dans les mondanités cosmopolites en participant au Bal des débutantes, à Paris, dans une robe Chanel. Elevée en partie sur les bords du Léman, elle y a même son premier coup de cœur, pour un Suisse romand, à l’âge de 11 ans, confiait-elle à 20 minutes.

Pourquoi on en parle?

Après de nombreuses apparitions dans des séries et des films, elle se révèle véritablement au public en 2012, à 23 ans, en jouant Blanche-Neige dans Miroir Miroir, une version plutôt déjantée du conte de fées, aux côtés de Julia Roberts.

On la croise ensuite notamment dans Okja, premier film sérieux produit par Netflix et To the Bone (2017). Aujourd’hui, elle tient le rôle-titre d’Emily in Paris, une série Netflix encore, où elle incarne une jeune américaine solaire et combative, mais un brin naïve, venue occuper le poste de ses rêves dans la capitale française.

Qu’est-ce que les autres en disent?

Créé par Darren Star, l’homme derrière Sex and the City, Emily in Paris a mis tous les atouts dans son jeu. Après avoir vu la bande-annonce, les médias français font pourtant la fine bouche, à l’image d’Aymeric Parthonnaud, sur RTL, qui parle d’«une succession d’idées reçues sur Paris et la France comme rarement on en avait vu à la télévision».

Loin du microcosme parisien, souvent un peu bégueule, le critique Manny de la Rosa évoque «la grâce Audrey Hepburnesque» de l’actrice. La série fait d’ailleurs un clin d’œil appuyé à cette dernière dans une scène à l’Opéra Garnier dont les plans doivent tout à Drôle de frimousse, tourné en 1957.

Le tournant de sa vie

«Assumer mon passé d’anorexique […] aura été un des accomplissements les plus importants de ma vie», affirmait-elle après le tournage de To the Bone, où elle interprète une jeune fille luttant contre l’anorexie.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Charles-André vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E44: Des recettes du bonheur venues d'ailleurs

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina