Femina Logo

actu

L'édito de Géraldine Savary: «Grossesse au temps de maintenant»

Geraldine savary edito

«Les femmes enceintes, depuis le début de la pandémie, ont baladé leurs rondeurs d’incertitude en incertitude. Ce n’est la faute de personne, simplement les scientifiques n’avaient pas le recul pour les conseiller et les accompagner.»

© Anoush Abrar

Attendre un enfant constitue sans doute une des périodes les plus intenses dans une vie. Vos hormones se déchaînent, vos seins gonflent, vos chevilles gonflent, vos angoisses aussi. Vous vous demandez si vous allez arriver à porter un bébé, dans votre ventre, puis dans vos bras. Vous vous dites que vous le laisserez tomber, vous êtes si maladroite. Vous avez peur de manger trop, de ne pas manger assez, de manger mal. Vous visualisez le truc trop gras que vous venez d’ingurgiter et qui franchit fissa le placenta, vous vous demandez si vous n’avez pas conçu l’enfant dans une soirée très arrosée et s’il n’aura pas une tache de vin en stigmate de vos péchés, comme vous l’avez lu dans Parents.

Vous avez mal quand vous sentez ses coups de pied, vous stressez quand ils se calment. Vous avez chaud, froid, vous vous sentez lourde, forte, faible, prisonnière, invincible. Vous êtes en larmes, vous êtes en joie. Les professionnels de santé vous parlent comme si vous étiez malade, les amis comme si vous étiez ralentie, les collègues comme si vous étiez déjà partie.

Grossesse et pandémie

Ajoutez maintenant aux conditions d’une grossesse «normale» une épidémie anormale, qui pousse de façon imprévue dans le corps social et peut affecter votre santé et celle de votre enfant en train de grandir à l’intérieur de vous. Les femmes enceintes, depuis le début de la pandémie, ont baladé leurs rondeurs d’incertitude en incertitude.

Ce n’est la faute de personne, simplement les scientifiques n’avaient pas le recul pour les conseiller et les accompagner. On leur a dit qu’elles étaient à risque, et puis pas.

On leur a recommandé de ne pas se faire vacciner, alors que désormais les milieux médicaux peuvent affirmer qu’il est plus sûr pour une femme enceinte d’opter pour le vaccin que d’y renoncer.

Avec un spécialiste du CHUV, Femina pose les questions que toutes les femmes enceintes se posent. Pour qu’elles puissent se concentrer sur les petits cœurs qui battent juste sous leur sein.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Dans vos écouteurs

E60: Vos questions sur l'alimentation des enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné