Femina Logo

news société

Léa Salamé: «Cette décision est la mienne, ce n’est pas une sanction»

Femme Femina Lea Salame Nathalie Guyon 0

«Cette décision est la mienne, ce n’est pas une sanction. Elle me coûte, mais je l’assume. Certains la jugeront critiquable, voire rétrograde.»

© Nathalie Guyon

C’est qui?

A 39 ans, Léa Salamé est LA journaliste politique du service public français, où elle brille par ses talents d’intervieweuse pugnace sur France 2 dans «L’émission politique» et la matinale de France Inter. Née au Liban d’un père ex-ministre de la Culture et d’une mère issue d’une très riche famille de diamantaires, la jeune femme à l’enfance dorée a toujours voulu faire carrière. Diplômée de Sciences-Po Paris, elle fait ses débuts sur La Chaîne parlementaire et, après un passage remarqué sur ITélé, intègre, de 2014 à 2016, l’émission de Ruquier «On n’est pas couché». Celle qu’on compare souvent à Anne Sinclair pour la qualité de ses interviews anime aussi le magazine «Stupéfiant!»

Pourquoi on en parle?

Au sommet de sa carrière – c’est à elle, incrédule, que Nicolas Hulot a annoncé en direct sa démission du Ministère de l’écologie – et aussi discrète sur sa vie privée que sur ses orientations politiques, la journaliste vient d’annoncer son retrait provisoire, jusqu’au 26 mai, de ses émissions politiques. Sa raison? Ne pas être «instrumentalisée» ou jugée parti pris pendant la campagne de son compagnon Raphaël Glucksmann, propulsé tête de liste du Parti socialiste aux élections européennes.

Sur France Inter, elle déclarait: «Cette décision est la mienne, ce n’est pas une sanction. Elle me coûte, mais je l’assume. Certains la jugeront critiquable, voire rétrograde.»

Qu’est-ce que les autres en disent?

Pour Raphaël Glucksmann, père de son petit garçon Gabriel, ce sacrifice professionnel, qui lui «pose un problème», est un «acte d’amour incroyable, parce que c’est quelqu’un qui a toujours placé son travail au-dessus de toute sa vie». La journaliste Audrey Pulvar, qui avait été, elle, contrainte de quitter ses fonctions sur France 2 en raison de sa relation avec Arnaud Montebourg, s’offusque: «En 2019, en France, on continue de reprocher à une femme les opinions politiques de son compagnon. Nous, pauvres petites choses si influençables, incapables de discernement? Cette mise à l’écart de Léa Salamé est injuste et injustifiée.»

Michèle Bachelet, une vie consacrée aux droits humains

Ce qui lui donne la niaque

«Lorsque j’avais 20 ans, je voulais être le Thierry Ardisson de la période «Rive droite/Rive gauche». Après le 11 septembre à New York, je rêvais d’être Christiane Amanpour, journaliste et reporter vedette de CNN.»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.