news société

    Michelle Bachelet, une vie consacrée aux droits humains

    Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme depuis l’automne 2018, l’ex-présidente du Chili ose se fâcher avec les pays dits «irréprochables».

    Publié le 
    18 Mars 2019
     par 
    Nicolas Poinsot

    C’est qui?

    Fille d’un général éliminé par le régime de Pinochet, elle a survécu à la torture à seulement 22 ans. Elle devient pédiatre, s’engage en politique au Chili sous l’étiquette socialiste, enchaîne les mandats de ministre de la Santé puis de la Défense. Elue présidente en 2006, elle rend plus égalitaire le système des retraites, impose la parité au gouvernement.

    Forbes la classe parmi les femmes les plus puissantes du globe. Réélue en 2014 après une parenthèse à la direction d’ONU Femmes, elle parvient à faire légaliser partiellement l’avortement en 2017. Un an plus tard, elle est nommée haut-commissaire au Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU.

    Pourquoi on en parle?

    Son premier rapport officiel à la tête du CDH, publié début mars, épingle l’usage de la force au Venezuela, en Birmanie, au Soudan, au Zimbabwe, en Syrie, au Nicaragua… mais aussi en France, dont la répression des manifestations des gilets jaunes est jugée disproportionnée. Elle vexe ainsi Paris, offusquée d’être classée «entre le Venezuela et Haïti», dixit un représentant du gouvernement Macron.

    Alexandria Ocasio-Cortez, la nouvelle meilleure ennemie de Donald Trump

    L’éditorialiste politique Jean-Michel Aphatie a également fustigé les propos d’une «sous-secrétaire désœuvrée» dans un tweet qui sent bon la machitude. Une femme qui donne des leçons, ça froisse toujours l’ego de ces messieurs…

    Qu’est-ce que les autres en disent?

    Lorsqu’on l’évoque, en 2018, comme potentielle nouvelle haut-commissaire au CDH, un diplomate cité par le journal français Le Monde déclare «qu’elle n’est pas loin d’être la candidate parfaite», elle qui a subi «les violations des droits de l’homme dans sa chair». Son prédécesseur jugeait que le poste requérait au moins trois qualités cardinales: «Etre honnête, ne pas faire de discrimination envers un quelconque pays et être prêt à ferrailler.» Mission déjà réussie.

    Ce qui la motive

    «Nous ne pourrons obtenir la paix, la sécurité et le développement durable pour toute société que si nous développons la dignité et l’égalité de tous les êtres humains.»

     

    A lire également
    Cette période post-Pâques sourit aux Taureau, Gémeaux et Balance. Découvrez vite ce que vous réservent les étoiles!
    O
    Les nouvelles photos du petit dernier, prises par Kate elle-même, vont illuminer votre journée!
    O
    Fidji Simo barbapapa
    C’est cette jeune française au parcours sans faute que Mark Zuckerberg a choisie pour diriger l’application du réseau social.
    O
    News société
    A 85 ans, la doyenne de la Cour suprême américaine, est devenue l’incarnation de la lutte féministe et des droits civiques.
    O
    Jacinda Ardern embrasse son bébé à l'ONU
    News société
    De plus en plus de politiciennes du monde entier amènent leur enfant au parlement. Un geste aussi pragmatique que symbolique
    O
    felicity jones actrice juge ruth Bader Ginsburg une femme d exception on the basis of sex
    Culture
    L'actrice britannique Felicity Jones interprète une autre héroïne, bien de notre temps celle-ci: la juge américaine Ruth Bader Ginsburg.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O