Femina Logo

La start-up américaine Undercover Colors a développé une manière innovante pour lutter contre le GHB (ou drogue du violeur). Après plusieurs mois d’essais, elle est parvenue à mettre au point un vernis à ongles capable de détecter les traces de drogue dans une boisson. En soirée, il suffira de «tester» son cocktail en plongeant un doigt dans son verre puis d’observer le résultat. La couleur du vernis se modifie? On n’y touche plus: la boisson contient effectivement du GHB, du Rohypnol ou du Xanax, des substances utilisées par les violeurs pour endormir leurs victimes.

90% des victimes droguées puis violées ne portent pas plainte

Il est plus urgent que jamais de mettre tout en œuvre pour lutter contre le phénomène. Publiée dans «Psychology of Violence», une étude menée en 2016 sur 6000 étudiants américains indique que 8% d’entre eux pensent avoir déjà été drogués à leur insu. Pire encore: 16,8% des femmes ayant été droguées ont subi des relations sexuelles non consenties. 90% de ces dernières n’ont pas porté plainte. Parmi les raisons invoquées, elles ont mentionné l’incertitude liée à la drogue qui provoque des pertes de mémoire.

En 2014, quatre ingénieurs étudiants à l’université de Caroline du Nord ont créé Undercover Colors, une start-up qui s’est donnée pour mission de lutter contre ce terrible fléau sévissant notamment sur les campus américains. «Les étudiants, qui ont bénéficié d’une bourse de 11 000 euros pour lancer leur projet, ont finalement réussi à lever 5,1 millions d’euros auprès d’investisseurs», note «Grazia». Après des mois d’intenses recherches, l’entreprise a annoncé que son vernis allait être commercialisé en début d’année 2017.


A lire aussi:
Un vernis contre la drogue des violeurs
6 mois de prison pour un viol, la peine qui choque
Viol: «elle l'a bien cherché» et autres stéréotypes impensables mais répandus

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.