news société

    Un vernis contre la drogue des violeurs

    Ce nouveau gadget anti-viol est accusé de banaliser les agressions sexuelles..

    Publié le 
    26 Août 2014
     par 
    vfournier

    Il n’existe pas encore mais il déchaîne déjà les passions. Aux Etats-Unis, où une agression sexuelle a lieu chaque 2 minutes, quatre étudiants (des hommes!) ont développé un vernis à ongles qui change de couleur au contact d’une drogue dite du violeur, GHB, Rohypnol, etc. Il suffit de tremper discrètement un bout de doigt dans son verre pour vérifier qu’aucune drogue n’y a été versée intentionnellement.

    Pour l’instant, il manque à leur société Undercover Colors quelques milliers de dollars pour faire produire ce produit révolutionnaire (une sorte de top coat en fait que l’on met par-dessus son vernis). Mais déjà, des voix s’élèvent pour dénoncer la banalisation du viol, comme si une femme qui sortait boire un verre avait toutes les chances de finir dans les griffes d’un prédateur sexuel. Triste constant en effet, mais ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir?

    En attendant, les quatre ingénieurs ont lancé une campagne de donation via Internet et l’aboutissement de leur projet n’est qu’une question de temps.

    Et vous, qu’en pensez-vous?

     

    A lire également
    Mark Darcy, alias Colin Firth, en pull de noël dans «Le journal de Bridget Jones» (2001).
    Jadis tradition British, cette pièce est devenue un phénomène de masse.
    O