Femina Logo

Les «dad bod» (ou «corps de papa») font à nouveau parler d’eux. Selon certaines études, les femmes craqueraient davantage pour ces hommes abordant bedaine et bourrelets. Brendeon Williams se reconnaît tout à fait dans cette description. Pour faire rire sa femme, il n’a pas hésité à singer les codes d’une séance photos boudoir. Bain ultra moussant, regard au loin, boxer moulant: tout y est!

Un succès fou sur les réseaux

Massika May, photographe canadienne, est tombée sous le charme de Brendeon. Publiant quelques clichés du jeune homme sur Facebook, elle a été ébahie de constater qu’en 24 heures, ses photos avaient été partagées plus de 100 000 fois. Selon elle, le succès est dû à l’autodérision de Brendeon, ainsi qu’à son physique: «Je pense que sa barbe et sa pilosité ont vraiment été un plus, de nombreux commentaires faisaient référence à ses poils», a-t-elle expliqué à Buzzfeed.

D’autres hommes ont contacté Massika pour qu’elle réalise leurs photos mi-sensuelles, mi-rigolotes. Elle a ainsi décidé de créer le site internet Dudeoir, une plate-forme regroupant ses clichés et permettant de commander plusieurs calendriers sexy mettant en scène des «dad bod». Et s’ils détrônaient les Dieux du Stade? Jetez un coup d’œil à la galerie ci-dessus pour vous faire une idée!


A lire aussi:
Standards de beauté: enfin un mannequin plus size masculin
Des poignées d'amour pour séduire les femmes
Stop au terme «grande taille»

1 / 14© Massika May
2 / 14© Massika May
3 / 14© Massika May
4 / 14© Massika May
5 / 14© Massika May
6 / 14© Massika May
7 / 14© Massika May
8 / 14© Massika May
9 / 14© Massika May
10 / 14© Massika May
11 / 14© Massika May
12 / 14© Massika May
13 / 14© Massika May
14 / 14© Massika May

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.