Femina Logo

Lorsqu’il s’agit de dégrafer, en quelques secondes, notre nouvelle lingerie fine, Victoria's Secret, les hommes se pressent au portillon. Sont-ils aussi enthousiastes lorsqu’il s’agit d'en mettre un? Pas si sûr.

Nous sommes toutes d’accord pour dire que porter un soutien-gorge au quotidien s’apparente à une torture insidieuse. Ça gratte, ça tire et l’ôter à la fin de la journée provoque un soulagement sans égal. Ce sentiment est d'ailleurs largement partagé par les cobayes. La souffrance des 3 hommes ayant tenté l’expérience paraît toutefois décuplée.

7 minutes pour l’enfiler

Après une petite séance de familiarisation avec les tailles et les bonnets, les 3 hommes ont trouvé la lingerie qui convient. Le véritable test peut alors commencer: la vie de tous les jours avec un soutien-gorge.

Rapidement, les remarques pleuvent: «le soutien-gorge et la ceinture de sécurité sont un mix horrible», «j’ai mis 7 minutes pour l'enfiler», «je passe ma journée à le remettre en place», «mec, regarde ces marques rouges que j’ai dans le dos», «comment vais-je laver ça?»…

Les cobayes ont tous souffert et trouvent que le soutien-gorge de sport est le plus confortable de tous. Un des testeurs confie toutefois «qu’il est impossible de se détendre avec un soutien-gorge».

L'expérience s’est achevée pour eux, et leur pectoraux se sentent à nouveau libres comme l’air. Quant à nous, on a plus qu’à choisir entre laisser la gravité opérer en toute impunité ou souffrir un peu en portant un soutien-gorge pour le restant de nos jours…

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E69: Comment reconnaître et gérer les troubles anxieux

Dans vos écouteurs

E68: Comment ajouter plus de fibres à notre alimentation

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné