Femina Logo

Science

Gitanjali Rao, enfant de l’année

Gitanjali rao enfant de l annee

«Je ne ressemble pas à l’image que l’on se fait du scientifique. Tout ce que je vois à la télévision, c’est que le scientifique est un homme plus âgé, souvent blanc. Cela me semble étrange, parce que c’est comme si les gens étaient assignés à des rôles en fonction de leur âge, leur genre, et leur couleur de peau.» - Gitanjali Rao

© Getty Images

Pour la première fois de son histoire, le prestigieux magazine Time a désigné «enfant de l’année» l’Américaine Gitanjali Rao, 15 ans, pour distinguer son engagement tant dans le domaine scientifique qu’environnemental. Si en décembre 2019 c’est Greta Thunberg qui était devenue la plus jeune personnalité de l’année élue par le même magazine, Gitanjali étrêne cette nouvelle distinction de «kid of the year». Choisie parmi cinq mille candidats entre 8 et 16 ans tout aussi prometteurs qu’elle, la jeune inventrice utilise les nouvelles technologies pour servir les causes qu’elle défend, comme le cyberharcèlement ou les problèmes d’addiction entre autres.

A l’âge de 11 ans, cette originaire de Denver, dans le Colorado, mettait déjà au point un test pour établir la qualité de l’eau et ses potentielles contaminations. Pour lutter contre le cyberharcèlement, elle a aussi créé l’application Kindly, qui prévient de toute forme de harcèlement via l’intelligence artificielle. Elle travaille aujourd’hui sur un produit qui détecterait l’accoutumance aux opioïdes, véritable fléau aux Etats-Unis. Une passion pour la science qui lui a d’ailleurs inspiré une devise:

«Observer, brainstormer, rechercher, construire et communiquer.»

C’est bien parti pour et elle entend fédérer d’autres jeunes scientifiques aussi motivés qu’elle à l’appliquer pour «résoudre les problèmes du monde», formulait-elle pleine d’espoir lorsqu’on lui a annoncé son élection. Et même si elle avoue un hobby pour la pâtisserie, parce que c’est «aussi de la science», même ses lectures sont orientées, puisque c’est la MIT Tech Review qui est sur sa table de chevet. Ca ne s’invente pas.

Coup de jeune

Le 3 décembre 2020, jour de l’annonce de son prix, Gitanjali était interviewée par Angelina Jolie dans un entretien virtuel durant lequel elle reconnaissait ne pas entrer dans les clichés qu’on se fait en général des scientifiques:

«Je ne ressemble pas à l’image que l’on se fait du scientifique. Tout ce que je vois à la télévision, c’est que le scientifique est un homme plus âgé, souvent blanc. Cela me semble étrange, parce que c’est comme si les gens étaient assignés à des rôles en fonction de leur âge, leur genre, et leur couleur de peau.»

Et pour ceux qui aimeraient l’entendre en live, c’est le 10 décembre qu’elle recevra son prix au cours d’une émission spéciale diffusée sur la NBC.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Fabienne vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné