Femina Logo

good news

France: La contraception devient gratuite pour les femmes jusqu'à 25 ans

Contraception gratuite femmes jusqua 25 ans France

Pour Olivier Véran, ministre français des solidarités et de la santé, il est «insupportable» de voir que certaines femmes doivent renoncer à la contraception pour des raisons financières.

© Reproductive Health / Unplash

La nouvelle a été annoncée par Olivier Véran, ministre français des solidarités et de la santé, le jeudi 9 septembre 2021, au micro de la chaîne France 2: la contraception deviendra gratuite pour les femmes jusqu'à 25 ans, dès le 1er janvier 2022. Voilà une résolution qui devrait enchanter les défenseuses et défenseurs des droits des femmes! En effet, jusqu'ici, cette mesure ne s'appliquait qu'aux Françaises mineures: son extension représentera un coût de 21 millions d'euros par an pour le pays.

«Il y aura une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et tous les soins liés à cette contraception», a précisé Olivier Véran. Cette annonce matinale, rapidement relayée sur les réseaux sociaux, a eu lieu durant l'émission 4 Vérités:

Un recul de la contraception

Le constat derrière cette nouvelle mesure? Le fait que de nombreuses femmes doivent se détourner de la contraception, en raison de son prix trop élevé. Pour Olivier Véran, il est «insupportable» de voir que certaines d'entre elles y renoncent pour des raisons financières.

Aussi a-t-il précisé, toujours durant l'émission française, que l'âge de 25 ans a été choisi car il «correspond, en termes de vie économique, de vie sociale et de revenus, à davantage d'autonomie». Le ministre a également souligné que cet âge marque généralement le moment où les jeunes personnes quittent la complémentaire santé de leurs parents.

Ainsi que le souligne l'AFP, l'extension de la gratuité des moyens contraceptifs aux jeunes filles de 15 à 18 ans, en France, avait résulté d'une diminution notable des IVG. Les demandes d'avortement dans le pays étaient passées de 9,5 à 6 pour 1000, entre les années 2012 et 2018.

Et en Suisse?

Dans nos contrées, ce genre de mesure n'est malheureusement pas encore d'actualité, malgré plusieurs tentatives. En 2015, par exemple, une motion proposant de rendre gratuite la contraception pour les femmes de moins de vingt ans avait été rejetée par le Conseil fédéral. En 2019, une nouvelle motion allant dans ce sens avait été déposée par Mathias Reynard. Celle-ci avait également été rejetée.

En 2020, dans le canton de Vaud, le parti SolidaritéS avait souligné l'importance de rendre gratuits les moyens de contraception, tout comme les IVG. Il s'agit d'ailleurs de l'une des demandes émises durant les Grèves des femmes du 14 juin 2019 et 2020. Confrontées à des opinions très diverses, aucune proposition n'a encore abouti.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné