Femina Logo

travail

En Suisse, les femmes sont de plus en plus nombreuses à occuper un emploi

En suisse les femmes sont de plus en plus nombreuses a occuper un emploi

87% C’est le taux d’activité des femmes de 25 à 54 ans en Suisse, selon les dernières données de l’Office fédéral de la statistique. Un chiffre qui augmente au fil des ans, puisqu’il était de 82% en 2010.

© GETTY IMAGES/LUIS ALVAREZ

Le taux d'activité des femmes résidant en Suisse et âgées entre 25 et 54 ans a augmenté en l'espace d'une décennie, soulignent des chiffres publiés fin juin 2022 par l'Office fédéral de la statistique (OFS). De 82% en 2010, il est passé à 87% aujourd'hui. Pour rappel, le taux d'activité est le rapport entre le nombre d'actifs et la population en âge de travailler. Du côté des hommes pour la même tranche d'âge, le chiffre reste cependant inchangé, plafonnant de façon stable à 95%.

Raisons de cette évolution sensible dans la population féminine? Une hausse notable du taux d'activité des jeunes femmes, signe que les modèles familiaux sont en train de changer. On constate par exemple que les couples où monsieur travaille à 100% et madame reste au foyer sont en chute libre. Composant près du quart des personnes sondées, les partenaires appliquant cette distribution genrée traditionnelle des tâches ne sont actuellement plus que 14%.

Le temps partiel toujours fortement féminisé

À noter également que les femmes présentes sur le marché du travail sont de plus en plus diplômées et accèdent à des postes de plus en plus qualifiés. Néanmoins, ce tableau ne doit pas occulter la persistance de certaines réalités sociologiques. La Suisse demeure en effet sur le podium des pays européens en termes de travail partiel féminin. Selon les données de l'OFS de ces dernières années, 60% des femmes actives n'occupent pas un poste à temps plein.

Ce taux atteint même 79% chez celles ayant un enfant de moins de 15 ans. Des scores qui placent notre pays deuxième du continent dans ce domaine, juste derrière les Pays-Bas, et loin devant la France avec son chiffre de 28%. Concrètement? La moitié des couples hétérosexuels en âge de travailler voient monsieur bosser à 100% et madame à temps partiel. Seulement 15% des ménages suisses signalent un temps complet chez les deux partenaires.

Reste que certaines lignes bougent aussi dans la population active masculine, puisque le taux d'hommes à temps partiel est désormais de 13%, une augmentation sensible depuis 2010.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E81: Comment aider nos proches vivant un burnout ou une dépression

Dans vos écouteurs

Podcast Tout va bien E80: L'utilité de l'EFT dans la gestion du stress

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné