Femina Logo

La presse n’en revient toujours pas, les gens rient ou lèvent les yeux au ciel à l’évocation de cette gaffe.

Lundi soir 18 juillet, Melania Trump, épouse du désormais candidat officiel républicain à la présidence des Etats-Unis, a entamé un discours. Une prise de parole pour apporter son soutien à son mari et tenter de convaincre un peu plus ceux qui devront élire leur dirigeant dans quelques mois.

Vous l’aurez compris, il y a un gros «mais». Les tweets ont déferlé quelques instants après les déclarations de l’ex-mannequin américano-slovène: une bonne partie de ses dires semble tout droit empruntée du discours de Michele Obama en 2008.

Bon nombre de médias ont publié des comparaisons, et il y a peu de doutes possibles, à en juger par cette en vidéo:

Mais le plus drôle quand on y pense bien, c’est que les valeurs clamées par l’aspirante première dame de 46 ans s’éloignent plus du discours de son époux qu’elles ne s’en rapprochent.

Par exemple, lorsqu'elle parle de «traiter les gens avec respect» (pensons à toutes les «blagues» que le milliardaire a pu faire au sujet de ses concurrents mais aussi des handicapés, des femmes etc.) ou encore: «nous voulons que tous les enfants de cette Nation sachent que la seule limite à la réussite est la force de leurs rêves et leur volonté de travailler pour eux».

Ironique, quand on sait que Donald Trump a démarré dans la vie active avec un prêt de son père, riche promoteur immobilier, qui s'élevait à un million de dollars. Il y a donc quand même quelques soucis dans cette campagne dorée, et on en sourit.


A lire aussi:
100 femmes nues à Cleveland pour dénoncer le discours haineux de Donald Trump
Historique: Barack Obama inclut les transsexuels dans un discours officiel
2016: un road-trip bon marché aux Etats-Unis

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.