Femina Logo

news people

Décès de Carrie Fisher: pluie d’hommages pour une étoile du cinéma

Capture 6
© Pinterest refinery29.com

2016, il va falloir que tu arrêtes à présent. Pourquoi es-tu aussi avide de vies, alors qu'à l'horizon se dessine timidement l'aube de 2017? Après Prince, Leonard Cohen, Zsa Zsa Gabor, George Michael et tant d'autres immenses artistes disparus récemment, il a fallu que le Ciel rappelle Carrie Fisher, décédée le 27 décembre 2016 des suites d'une sévère crise cardiaque, survenue le 23 décembre à bord d'un avion. Alors que l'actrice se trouvait dans un état critique, ses proches avaient imploré le monde de prier pour elle. Dimanche, sa mère Debbie Reynolds annonçait que la situation s'était stabilisée: mais il semblerait qu'ils manquaient encore d'une étoile, là-haut.

Bien qu'elle restera à jamais associée à son rôle légendaire, imaginé par George Lucas, Carrie Fisher n'était pas que la Princesse Leia. Elle était avant tout une actrice, une écrivaine, un visage connu de tous mais capable de dissimuler derrière un sourire une grande part d'ombre: atteinte de troubles bipolaires, la star britannique luttait ces dernières années contre des problèmes d'alcool et de dépression.


© Pinterest retrostarwarsstrikesback.tumblr.com

L'inoubliable princesse

C'est en 1977, alors qu'elle n'était âgée que de 19 ans, que Carrie Fisher fut propulsée sous les aveuglants projecteurs hollywoodiens, arborant ses inoubliables macarons tressés. Révélée dès le tout premier «Star Wars», aux côtés de Mark Hamill (Luke Skywalker) et Harrison Ford (Han Solo), elle les a retrouvés plus de trente ans après, à l'affiche du septième épisode de la saga, «Le Réveil de la Force.» Il semblerait que l'ombre de Leia n'ait jamais quitté le sillage de celle qui lui a prêté ses traits. En 2013, Carrie Fisher lui écrivait une lettre:

«Alors qu'on se souviendra éternellement de toi, flânant dans des paysages infestés d'étoiles, vivant à jamais dans les imaginations et sur les écrans, moi je végète bruyamment dans le triste placard des célébrités - à grossir, à prendre des rides, à me voûter et m'abêtir avec l'âge.»

Récemment, Carrie avait fait couler bien de l'encre en publiant ses mémoires, «The Princess Diarist», dans lesquels elle révélait avoir eu une liaison amoureuse avec Harrison Ford, alors que celui-ci était déjà marié et père de deux enfants. A l'annonce de la mort de l'actrice, ce dernier a confié à la chaîne américaine NBC News: «Carrie était unique en son genre... brillante, originale. Drôle, émotionnellement intrépide. Elle a vécu sa vie courageusement... Mes pensées vont à sa fille, Billie, sa mère, Debbie, son frère, Todd, et à ses nombreux amis. Elle va nous manquer à tous.»

Une pluie d'hommages sur la Toile

L'interprète de Han Solo n'est pas le seul à avoir exprimé sa tristesse. De nombreux autres messages de deuil ont inondé le Web depuis mardi soir, dont la réaction émouvante de George Lucas, également partagée par la chaîne NBC:

«Carrie et moi-même avons été amis durant la majorité de nos vies adultes. Elle était extrêmement intelligente; une actrice talentueuse, écrivaine et comédienne, dotée d'une personnalité haute en couleurs que tout le monde aimait. Dans Star Wars, elle était notre grande et puissante princesse - fougueuse, sage et pleine d'espoir dans un rôle bien plus difficile qu'il n'y paraît. Mon coeur et mes prières vont à Billie, Debbie et toute la famille de Carrie. Elle manquera à tout le monde.»

D'anciens collègues de Carrie Fisher tels que Mark Hamill, Dave Prowse (l'homme qui se cache derrière le masque de Darth Vader) et Peter Mayhew (celui qui endossait le costume de Chewbacca) ont également posté de touchants messages sur leurs comptes Twitter.

Le monde pleure l'une de ses plus légendaires princesses, dont la vie, passée parmi les étoiles d'Hollywood, n'eut pourtant rien d'un conte de fées. Mais pour dire adieu à une telle actrice, le banal «qu'elle repose en paix» ne suffit évidemment pas: Chère Carrie, que la Force soit avec vous.

Debbie Reynolds s'éteint le lendemain du décès de sa fille

Mercredi 28 décembre 2016, soit quelques heures seulement après la mort de Carrie Fisher, sa mère Debbie Reynolds a été emportée par une crise cardiaque à l'âge de 84 ans. Elle était l'une des dernières actrices de l'âge d'or de Hollywood, star de la célèbre comédie musicale américaine «Chantons sous la pluie.»

Son décès a été annoncé par le site people TMZ: Debbie Reynolds serait décédée dans la résidence de son fils, Todd Fisher, à Beverly Hills, où elle s'était rendue pour discuter de l'enterrement de sa fille. Elle se serait alors effondrée, victime d'une attaque. A présent doublement endeuillé, Todd Fisher a affirmé au magazine «Variety» que sa mère «voulait être avec Carrie.»

Bouleversée par la disparition de sa fille, Debbie Reynolds l'a rejointe parmi les étoiles.


A lire aussi:
Michèle Morgan s'est éteinte à l'âge de 96 ans
George Michael: 5 morceaux pour lui dire adieu
Mix & Remix, tu vas nous manquer

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.