Femina Logo

news people

Cœur de Pirate fait son coming out

Béatrice Martin.
© DR

Bouleversée après la tuerie d’Oralando, survenue le 12 juin 2016 et qui a fait près de 50 morts et des dizaines de blessés dans une boîte gay en Floride, l’artiste montréalaise de 26 ans a décidé de ne plus se taire et de dévoiler son orientation sexuelle sur le site consacré au monde musical Noisey.

Dans une lettre ouverte, elle exprime son malaise face à une société où l'homophobie est encore bien présente, où l’on ne peut pas être soi-même, de peur d’être rejeté ou pire encore, et confie qu’elle ne veut plus avoir peur de ce que les gens peuvent penser d’elle.

A la suite de la fusillade, de nombreuses personnes LGBTQ ont pris l’initiative de faire leur coming out sur les réseaux sociaux, en hommage aux victimes et par solidarité envers leurs proches. La jeune femme explique sa décision et raconte son expérience.

« [...] En réponse aux nouvelles, les réseaux sociaux se sont remplis de hashtags comme #GaysBreakTheInternet et #QueersBreakTheInternet, dans le but de dévoiler son homosexualité en soutien. J'ai pensé que c'était merveilleux: pourquoi cacher son identité? Dans un monde où, dans certains pays, être gay est passible de peine de mort, il est important de prendre position. Internet peut être un endroit merveilleux, parfois. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à me sentir hypocrite. [...] Mes premières pensées romantiques ont été envers une fille que je connaissais. Je ne comprenais pas vraiment à ce moment, puisque j'avais 6 ou 7 ans. [...] Un de mes premiers coups de foudre a été pour une fille et à la seconde où elle l'a su, elle a commencé à m'ignorer. Pour n'importe qui, c'est traumatisant. Je ressentais le fait qu'aimer quelqu'un du même sexe n'était pas totalement accepté. J'ai décidé d'adopter un mode de vie hétérosexuel parce que j'avais peur d'être rejetée. Après des années de gêne autant au lit que dans mes relations amoureuses, je me suis casée, j’ai enfoui mes émotions, eu un enfant et j'ai cru que les choses iraient bien.»

Béatrice explique que tout a basculé après la naissance de sa fille Romy, née en septembre 2012 de son mariage avec le tatoueur français Alex Peyrat.

Awwww

Une photo publiée par Alexpeyrat (@alexpeyrat) le

«J'avais complètement tort. Tout ce que je réprimais depuis toutes ces années est remonté à la surface à la seconde où j'ai donné naissance. J'ai commencé à souffrir de dissociation. A chaque fois que j'avais une quelconque forme de contact avec quelqu'un, je me sentais utilisée et sans défense. J'ai donc essayé de me détacher de tout ce qui se passait, physiquement et mentalement. Comme quelqu'un qui réalise tout cela tard dans la vie, je me sentais comme un imposteur.»

Une situation qu'elle refuse désormais, après la fusillade d'Orlando

« [...] C’est pour ça que je fais mon coming out en tant que queer (mot anglais qui signifie à l'origine «bizarre» et qui désigne aujourd’hui un mouvement qui vise à effacer les identités de genre et d'orientation sexuelle, et représente les personnes qui refusent de s'identifier à des catégories telles que gay, lesbiennes, bi, trans ou hétérosexuels, ndlr) aujourd’hui. Je ne peux plus avoir peur de ce que les gens peuvent penser de moi. Je ne peux plus avoir peur que quelqu'un arrête d'écouter ma musique, ou que des parents ne veuillent plus que leurs enfants m'écoutent parce que je veux aimer qui je veux.»

Son message est néanmoins positif et plein d’espoir

«Je fais mon coming out pour ma fille qui doit apprendre que l'amour ne connaît pas de race, de religion, de genre ou d'orientation. Même si la famille qu'elle connaissait au tout début ne sera pas la même, elle mérite tout l'amour dont elle a besoin et qu'elle souhaite. Je fais mon coming out pour les victimes qui ont perdu la vie parce qu'elles voulaient célébrer qui elles étaient vraiment.

Ce n’est pas facile d’écrire ça, mais je sais que quelque chose de bon peut en sortir. Je suis sûre que si vous n’êtes pas dans une grande ville, et que si vous avez peur de vraiment accepter qui vous êtes, ce qui s’est produit à Orlando peut vous effrayer et vous empêcher de devenir la personne que vous devez être. Ceci est mon message pour vous, en tant que personne qui a aussi peur, pour vous dire que j’ai trouvé du réconfort dans ma différence.»

Via les réseaux sociaux, ce message a recueilli de très nombreux témoignages de soutien et des remerciements à la chanteuse d’avoir sauté le pas et d’être si sincère.

La jeune femme, visiblement émue et très touchée, a remercié tous les gens qui la soutenaient dans sa démarche sur Twitter:


A lire aussi:
Emotion: L’actrice Ellen Page a fait son coming out
Le joli coming out de Lily-Rose Depp
Je suis tombée amoureuse d’une femme

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.