Femina Logo

«Si vous avez du mal à vous intéresser à la Syrie, écoutez Nicole Ferroni» résumait ce 14 décembre 2016 le site «Slate». Comme il était bien senti, ce papier de l’humoriste (d’une certaine façon en deuil ce jour) diffusé sur «France Inter». On ne peut que vous conseiller de l’écouter jusqu’au bout, si cela n’est pas encore fait.

Qu’est-ce que j’y connais au final, moi au conflit syrien? Me suis-je dit un peu honteuse, en faisant une pause dans mes «e-cadeaux de Noël» afin de visionner cette vidéo… et m’étrangler avec mon lunch no gluten no lactose…

Quand j'étais petite, ma mère me traumatisait chaque année en nous disant qu'au prochain Noël, elle irait aider un pays en guerre, devenir un casque blanc pour un temps, se «sentir vivre» j'imagine, être plus qu'une CB qui fume dans le ciel de décembre, je suis certaine qu'elle pleure comme moi pour Alep aujourd'hui.

Le billet de Nicole Ferroni

Alep, des cris d’indignation

Alep – Génève? 3500 kilomètres nous séparent de cette guerre pas si lointaine que ça. La ville syrienne est en train d’être reprise par l’armée de Bachar Al-Assad et ses alliés russes. Du côté du peuple qui gît, tout n’est plus que bombardements, mort et désolation.

A 10 jours de Noël dans une cité qui ne connaît plus le temps, des dizaines de milliers de civils dans les quartiers d’Alep-Est, attendent depuis 5 heures du matin ce 14 décembre 2016 une évacuation qui ne vient pas. Enfant, femmes et hommes crient à l’aide quand ils en ont encore la force. Ici, assis dans notre confortable pays, nous sommes tous témoins impuissants, tristes et alarmées par ce massacre.

Sur les réseaux sociaux en général et Twitter en particulier, les hashtags #Alep, et #saveAlepp nous ouvrent sur ce monde dévasté. Et les dessinateurs appellent à l’aide et dénoncent la barbarie:


A lire aussi:
Le poignant discours d’Angelina Jolie pour dénoncer le sort des réfugiés syriens
Yusra Mardini: de la mer Egée aux bassins des JO
Syrie: des Pokémon en larmes pour alerter de l’enfer de la guerre

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.