Femina Logo

Selon un sondage réalisé par Parole de Mamans Academy, une plate-forme d'e-learning parental, la peur d'un bébé au physique ingrat serait plus forte pour les futurs parents que celle de malformations. L'accouchement serait redouté par 67% des femmes et seulement 29% des hommes.

Une étude révèle que la plus grande crainte des futurs parents n'est pas que leur enfant ne soit pas intelligent (31%), ou qu'il n'aime pas ses parents (36%), ou encore qu'il souffre de malformation (65%) mais qu'il ait un physique ingrat. C'est ce que déclarent plus de 73% des personnes interrogées, selon Parole de Mamans Academy, une plate-forme d'e-learning parental.

En dernières positions arrivent la crainte de ne pas aimer son bébé pour 12% des sondés ou d'une ressemblance avec les parents (29%).

Pour 71% des futurs papas, l'accouchement n'est nullement effrayant. En revanche, 67% des futures mamans ont peur d'accoucher, craignant d'éventuelles complications.

Méthodologie

L'enquête a été réalisée à partir des réponses de 412 futurs parents représentatifs de la population nationale française, âgés de 18 ans et plus entre le 20 et 23 mai 2016. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire Parole de Mamans. Profils: 78% de femmes et 22% d'hommes. Tranches d'âge: 18-25 ans (37%), 26-34 ans (47%) 35 ans et + (16%).


A lire aussi:
Les parents pourraient choisir le sexe de leur enfant
Leia et Lauren, 8 mois, les jumelles les plus mignonnes d’Instagram
La touchante lettre au Web de Constance Hall, maman blogueuse

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.