Femina Logo

news société

6 choses à savoir sur Douglas Kennedy

Douglas Kennedy Portrait

L'auteur Douglas Kennedy.

© Coupannec Lemage

Il parle français

En mode fluent, étonnant quand on sait que les Américains en général (mais pas en particulier) ont de la peine à parler une autre langue que la leur. Un peu comme les Romands rament avec le Suisse alémanique. Mais il est vrai que l'auteur à succès vit depuis plus de vingt ans entre Londres, Berlin et Paris, ce qui aiguise l'appétit linguistique.

Ses livres sont attendus comme un opus de U2

Il y a quelque chose qui déroute, surprend, détonne chez cet écrivain. Journaliste dans une vie d'avant, régisseur de théâtre, il a raconté un peu de l'Egypte anachronique («Au-delà des pyramides») où la réalité d'aujourd'hui provoque le poids de l'histoire. Où les hommes du désert sont des geeks. Il a raconté aussi un peu de cette Amérique engluée dans son puritanisme religieux. Il a cartonné enfin dans l'exercice du thriller ultra-haletant.

Enfant, il a morflé

Il a grandi entre un père autoritaire et une mère qui lui répétait à l'envi qu'il n'était désiré. Difficile ensuite de trouver une estime de soi non cabossée.

Il dit des choses qui nous secouent la pulpe cervicale

Comme: personne ne nous oblige à faire notre propre malheur. Ou il ne faut jamais autoriser les autres à nous rendre responsable de leur bonheur.

Il fait partie des gens que la vie ramène à l'essentiel

Douglas Kennedy a subi quelques secousses. Certes un peu comme nous tous ou un peu plus. Il dit que son existence a changé de cap quand il a découvert que son fils était autiste.

Il a un visage d'enfant

L'auteur de «Piège Nuptial» n'a pas vraiment la tête de l'emploi. Rien en lui ne rappelle l'écrivain ténébreux ou tourmenté. Il a un visage de poupon. Un regard d'enfant qui aurait grandi trop vite. C'est peut-être pour cela que son esprit est constamment en éveil.

Douglas Kennedy sera au Lausanne Palace le samedi 22 octobre 2016 dès 10 heures, avec petit déjeuner dans le décor somptueux de la salle Sandoz.
de 11 h à 12 h 15, rencontre avec Douglas Kennedy.
Dès 12 h 15, séance de dédicaces.
Prix: 50 fr. Réservation: tél. 021 613 33 40 ou events@brp.ch


A lire aussi:
5 raisons de se ruer sur «Harry Potter et l’Enfant Maudit»
Halloween: 7 livres pour frissonner
«Le Ciel attendra», bouleversant portrait des adolescentes radicalisées

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.