Femina Logo

On nous répète sans cesse que les standards de beauté portés par la pub, la mode et les magazines ne sont pas la réalité, mais, parfois, on a de la peine à s’en souvenir.

Amy Hermann, une artiste australienne basée à Adelaïde, a créé un projet afin que chaque femme se rappelle que sous son corps, elle est unique. Son objectif est de faire poser une centaine de femmes en lingerie, que leurs corps soient gros, vieux, minces, tatoués ou encore marqués de cicatrices.

A travers «Underneath… We Are Women», l’artiste veut que les volontaires posent en détournant les codes des magazines féminins afin de lutter contre le «body shaming».

«En dessous nous sommes… jeunes, grosses, grandes, trans, maigres, handicapées, nous sommes mères, petites, pleines de cicatrices et vieilles. Nous sommes toutes les étiquettes que la société a créées pour nous. Mais si je vous disais qu’en dessous, je suis déterminée, tenace, forte, capable, résiliente… vous me verriez différemment. Sous les étiquettes, nous sommes toutes des femmes», explique Amy Hermann. D'ailleurs, sur chaque photo, une phrase avec le ressenti de la femme en train de poser est inscrite. «Je suis déterminée», «Je suis forte»...

Lancée via un site de crowdfunding, sa page intitulée «Pozible» a déjà récolté plus de 3000 dollars pour financer le projet.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Dans vos écouteurs

E27: Comment alcaliniser notre organisme pour booster notre forme

Certains aliments peuvent-ils vraiment rendre notre corps plus acide, et détériorer ainsi notre santé? Faut-il donc manger davantage d'aliments qui, au contraire, basifient notre organisme? Dans cet épisode dédié à l'alimentation, un micro-nutritionniste démêle le vrai du faux en ce qui concerne le régime alcalin et offre plusieurs pistes pour une alimentation optimale. (Spoiler: non, cela ne signifie pas qu'il va falloir bannir le chocolat!)

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina