Femina Logo

santé

Une nouvelle méthode pour se débarrasser des poux

FEMINA Sante Clinique Poux 11 web

Première étape, le passage de la chevelure sous la loupe de Sonia Troyon, de la Lice Clinic of Switzerland.

© Corinne Sporrer

«Tu verras, ce sera un peu chaud, mais ça te fera comme des petits massages sur la tête», explique Sonia Troyon, directrice de la Lice Clinics of Switzerland, coiffée d’une charlotte, à Soline, 9 ans, traînée à la clinique du pou flambant neuve de Renens un peu malgré elle.

Cueillie à la sortie de l’école, cette enfant est le cobaye parfait pour tester une technique vendue comme révolutionnaire: «Lice Clinics of Switzerland, l’innovation pour vous libérer des poux», dit la pub. Soline est infestée par les poux depuis plus d’un an, sa famille est à bout de ressources physiques et morales pour se débarrasser de ces parasites. Rendez-vous est donc pris pour vérifier si les résultats vantés par la clinique seront bien là. Pour le bien-être de la progéniture, qui n’ose même plus esquisser le semblant d’un grattage sous peine de subir au minimum trente minutes de peigne antipoux. Et pour la paix familiale. C’est que tout a été essayé sur Soline, comme sur les têtes de nombreux enfants de cet âge en Suisse romande: le vinaigre, le shampooing traitant, le spray répulsif, l’huile essentielle de lavande, le peigne antilentes. Mais rien n’a durablement marché.

Grimaces et soupirs

Pour le traitement à la clinique, la tête à poux de mademoiselle est d’abord passée sous la loupe. Malgré une prise en charge classique sept jours plus tôt, le verdict de Sonia Troyon est implacable: il y a encore des lentes près du cuir chevelu. Et donc des poux. Grimace du cobaye. C’est parti pour trente minutes d’air chaud à débit contrôlé sur ses cheveux au moyen de l’AirAllé, une machine qui ressemble à un gros aspirateur et qui dispose d’un embout à doigts diffusant de la chaleur sur le cuir chevelu.


© Corinne Sporrer

Malgré son visage de plus en plus rouge sous l’effet de la chaleur et quelques légers soupirs, Soline n’a pas l’air de trop s’impatienter. Il faut dire que tablettes, livres et friandises sont prévus pour aider à tuer le temps.

«Cette technique permet d’agir sur les poux, mais plus particulièrement sur les lentes, en les déshydratant, explique Sonia Troyon, détentrice pour la Suisse de l’exclusivité du procédé. J’ai au poignet un chronomètre qui, toutes les trente secondes, me signale quand changer de zone à traiter… Écartez-vous un peu quand même, car avec le débit d’air chaud, les poux peuvent voler.» Dont acte.

Tête certifiée sans poux

Une trentaine de minutes plus tard, la tête de l’écolière est certifiée sans poux. Joie exaltée, côté maternel. Joie mitigée, côté enfant, puisqu’on passe à la phase numéro deux: le passage du peigne antilentes. Non sans avoir préalablement imprégné la brune chevelure d’une lotion grasse et mentholée made in USA au nom évocateur de I Hate Lice (ndlr: Je hais les poux). «Cela facilite le décollement des lentes», confirme l’experte.

On reste ébahie, même pas dégoûtée, en voyant la récolte de lentes et de poux déposée sur le papier ménage blanc.

C’est bluffant. Et un peu décourageant quand on pense aux heures passées dans sa salle de bains à essayer de faire la même chose. Avec, soyons honnêtes, 80% de récolte en moins.


© Corinne Sporrer

Unique en Suisse

C’est d’ailleurs ce même constat qui a poussé la conseillère en insertion et formatrice d’adultes à se lancer dans la croisade anti-poux, lasse qu’elle était de traquer en vain les parasites sur la tête de sa nièce de 8 ans et de sa fille de 9 ans. Après un an de formation à la méthode, et des centaines de lentes déjà éradiquées sur des têtes de 4 à 40 ans, la jeune femme ne voit que des avantages à proposer ses services experts en Suisse.

«Ce genre de clinique n’existe pas ici, pourtant la demande est là. Pour l’instant, je fonctionne sur rendez-vous, mais je prévois de former du personnel pour élargir notre offre. Et d’ouvrir une autre clinique prochainement à Genève. Cette technique offre un gain de temps et un traitement garanti à 98%», confie-t-elle.

Unique en Suisse, cette machine a fait ses preuves depuis une dizaine d’années, du fin fond de l’Utah (là où la technique est née, dans les laboratoires universitaires du Dr Dale Clayton, professeur de biologie) à Montpellier en passant par Londres. Cette ouverture à Renens est une bonne nouvelle pour tous les parents qui se prennent la tête plusieurs fois par année, voire pendant des années, avec ces parasites devenus très récalcitrants.

Zéro prise de tête

Un gain de temps – et de zénitude – doublé d’un certain avantage financier. Car malgré le prix du traitement – 149 fr. pour 90 minutes si on fait le calcul des produits achetés sur un ou deux ans et dont le coût n’est de surcroît pas remboursé par l’assurance de base – on s’y retrouve. Efficace, le traitement ne garantit hélas pas la protection contre la réinfestation. Mais il offre le confort d’un répit bien mérité dans la traque aux parasites.

Bilan? Test à l’appui, et malgré la durée un peu longue du traitement, le résultat vaut l’investissement. Plus aucune lente en vue sur la tête de Soline. Ce qui n’était plus arrivé depuis plus d’un an. Et rien que pour entendre une enfant le soir au moment du coucher dire qu’elle se sent libérée, on se sent délivrée.

Lice Clinic of Switzerland, rue de Lausanne 49 G, à Renens, tél. 079 884 38 84 et 021 535 08 56, Stand à Baby & Kid Planet, à Beaulieu Lausanne (6-8 octobre 2017).


A lire aussi:
Les dix coupes de cheveux les plus sexy de l'automne
A
utomne 2017: les tendances de l'automne repérées sur Pinterest
Les 10 salons de coiffure préférés de la rédaction

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.