Femina Logo

Charlie Crenshaw a 7 mois, un sourire malicieux et de très beaux yeux bleus. Mais ce que l’on remarque en premier, c’est la protubérance qui lui mange une partie du visage. Il s’agit d’un hémangiome capillaire. Ce dernier est bénin, mais Charlie est tout de même suivi par des spécialistes pour vérifier qu’il n’obstrue pas son champ de vision.

Sur son blog, Katie Mullis Crenshaw, la maman de Charlie, s’est adressée à ses proches:

Inutile de parler de son hémangiome à chaque fois que vous la regardez. Nous voyons ce qui est derrière cette tache. Charlie est Charlie, et l’hémangiome fait partie d’elle (…) Cela fait partie de sa beauté bien à elle. L’hémangiome ne disparaîtra peut-être jamais, mais vous savez quoi? Ce n’est pas grave. Avec vous, j’aimerais plutôt discuter de sa dernière prouesse, de son sourire extraordinaire ou de ses yeux magnifiques.

Très régulièrement, Katie poste des portraits de sa fille sur compte Instagram. «J’aimerais que les différences en termes d’apparence se normalisent, a-t-elle confié au «Huffington Post». Les gens ont tendance à avoir spontanément pitié de ceux dont le physique est différent, j’aimerais changer cet état d’esprit.» Elle décrit Charlie comme «une enfant dynamique. Tout le monde me dit qu’elle a un regard perçant, qu’elle semble plus âgée, comme si elle comprenait bien plus de choses que nous le pensons.»

Toutefois, la démarche de la jeune maman n’a pas recueilli que des éloges. Elle s’explique ainsi: «Je ne crois pas lui faire de tort en choisissant de ne pas faire retirer son hémangiome dans le seul but de lui éviter d’être harcelée. Lorsque j’étais petite, on se moquait de moi alors que je n’avais aucun problème. Je pense que la meilleure manière de protéger nos enfants du harcèlement, c’est de leur donner confiance en eux et de leur transmettre certaines valeurs.» Elle conclut en disant: «Gardez votre pitié pour vous. Charlie est une petite fille en pleine forme et nous sommes comblés. Son hémangiome a aussi peu d’incidence sur sa personnalité qu’une tache de rousseur. Pas besoin d’en parler ou d’espérer qu’il disparaisse.»


A lire aussi:
La touchante lettre au web de Constance Hall, maman blogueuse
«Our open road»: le roadtrip d'une famille nature
Jumelles stars de la mode sur Instagram... à 4 ans!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina