Femina Logo

santé

La constipation occasionnelle, un trouble féminin

La constipation occasionnelle, un trouble féminin

La constipation entraîne des maux de ventre.

© Piotr Marcinski /shutterstock.com

Parmi elles, les 45-49 ans rencontrent le plus souvent ce problème de constipation occasionnelle. Les raisons sont physiologiques, certaines études ayant montré récemment que le transit intestinal était plus lent chez les sujets féminins que masculins.

Dans tous les cas, les principales causes de l'apparition de ce trouble sont à chercher du côté des habitudes et des conditions de vie, comme une mauvaise alimentation, un manque d'hydratation, une activité physique insuffisante ou encore le stress.

Les hormones sont responsables de la constipation

Mais, pour les femmes, les cycles hormonaux sont également facteurs d'apparition de troubles intestinaux, pendant les règles par exemple ou à la ménopause. D'ailleurs, 29% des femmes ne souffrant pas de constipation en temps normal ont vu apparaître ces symptômes durant leur grossesse, selon une étude menée par Ipsos pour les laboratoires Bayer. Un phénomène également observé chez 33% des patientes après l'accouchement.

Comment activer son transit

En plus d'une difficulté pour aller à la selle, la constipation s'accompagne généralement d'autres inconforts comme des ballonnements ou des douleurs abdominales. Les premiers réflexes à adopter en cas de troubles concernent bien entendu l'alimentation, tel que le rappelle le Dr Abramowitz, responsable de l'unité de proctologie au CHU Bichat à Paris. «Il convient d'abord d'augmenter l'apport en fibres dans l'alimentation, en privilégiant les légumes et les fruits et en particulier les légumes et fruits secs, car ils contiennent davantage de fibres.»

Si cela s'avère insuffisant, le recours aux dépuratifs est alors recommandé. «Trois types de laxatifs sont particulièrement adaptés: les osmotiques, de lest et les lubrifiants», ajoute le médecin. «Ceux-ci agissent en douceur sur l'organisme et permettent de traiter la constipation dès les premiers signes.» Une persistance des symptômes conduira en revanche à une consultation médicale.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina