Femina Logo

Prévention

Même s’il n’est pas efficace à 100%, le vaccin demeure le meilleur moyen de se protéger de la grippe. Pour autant qu’il soit bien adapté aux virus en circulation. Mais il y a d’autres moyens de limiter les risques.

1. Se laver régulièrement les mains. Incontournable chaque fois que l’on revient de l’extérieur. Quand il y a des malades autour de soi (au bureau ou à la maison), on le fait plus fréquemment. Avec de l’eau et du savon ou avec des lotions alcoolisées, très pratiques. Le lavage n’est pas une assurance absolue, mais c’est efficace, non seulement contre les virus de la grippe, mais aussi contre toutes les maladies hivernales. La preuve: pendant l’hiver 2009-2010, au moment l’épidémie de H1N1, ce conseil avait été largement diffusé. Conséquence: jamais les cas de gastro-entérites n’ont été aussi peu nombreux.

2. Prudence au moment du séchage. Pour vous essuyer les mains hors de chez vous, boycottez les linges qui pendent en permanence. Préférez ceux qui se déroulent automatiquement. L’usage des séchoirs automatiques divise les experts, alors, dans le doute, on s’abstient.

3. Dormir suffisamment. On «fait» ses heures, comme un bébé. En plus de se sentir reposée, on constate que notre humeur s’améliore et qu’on nage en plein optimisme. Excellent pour réduire notre taux de stress, un ennemi de notre système immunitaire. Or, en période d’épidémie, il faut tout faire pour maintenir, voire améliorer son efficacité.

4. S’activer en plein air. Même s’il fait froid, pluvieux et brouillardeux, ne renoncez pas à faire de l’exercice dehors. Pas besoin de s’entraîner pour un marathon; une petite balade, des courses un peu plus loin que le magasin au coin de la rue, quelques arrêts de bus en moins feront l’affaire. Le mouvement et l’effort, même modérés, boosteront vos défenses anti maladies.

5 Beaucoup boire. S’hydrater régulièrement est encore plus important en cette «période à risque». Remplir verres et tasses d’eau, de thé (noir et vert), de tisanes. Mollo, en revanche, côté alcool. Rayon aliments, certains fruits et légumes, comme les citrons, les kiwis, les oranges et les carottes ont des effets protecteurs. Tout comme l’aïl et l’oignon. Epicez aussi vos plats avec du curcuma, du clou de girofle, de la cannelle, du gingembre ou de la coriandre.

Bonne chance!

Traitement

Essayé, pas pu, les virus ont gagné et vous avez la grippe. Ce n’est franchement pas agréable, mais à moins d’être déjà affaiblie (autre maladie, âge avancé), cela ne durera normalement qu’une semaine. En attendant d’émerger il faut surtout:

1 Se reposer. La bataille que se livrent les virus et votre système immunitaire est épuisante pour l’organisme. Alors, on l’aide en lui demandant le moins possible.

2 Rester chez soi. Aller travailler en se disant qu’on arrivera quand même à faire quelque chose est une très mauvaise idée. D’abord, cela va vous demander un énorme effort au moment où votre corps est déjà mobilisé contre la maladie. Conséquence, votre grippe devrait durer plus longtemps. Ensuite, vous risquez d’infecter vos collègues. Or, parmi eux, il y a peut-être des personnes affaiblies ou des femmes enceintes pour lesquelles une grippe peut constituer un réel danger.

3 Ne pas partager ses virus. Prendre le réflexe de tousser ou d’éternuer dans le creux du coude. Cela évite de transformer vos mains en réservoir à virus. Et aussi que des gouttelettes infectées ne soientdans l’air où elles vont flotter en attendant une prochaine victime. Se laver les mains régulièrement pour éviter de répandre la grippe sur tout ce que l’on touche. Très résistant, le virus peut survivre jusqu’à deux jours sur certaines surfaces.

4 Aérer régulièrement. Pas besoin de transformer votre chambre en frigo. Mais ouvrir grand les fenêtres plusieurs fois par jour pour un court instant, renouvellera l’air. Et évitera que vous ne macériez trop longtemps dans un véritable bouillon de culture.

5 Beaucoup boire (bis). Tisanes (avec du miel et du citron), thés et bouillons vous aideront à réhydrater un organisme «asséché» par la transpiration due à la fièvre. Tous ces liquides vous aideront aussi à éliminer plus rapidement les toxines.

Bon courage!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.