Femina Logo

1. Le prix n'est pas un gage de qualité

Il n'y a qu'à se rendre sur les marchés provençaux pour constater que les huiles d'olive peuvent afficher toutes les gammes de prix. Du simple au triple, le produit se vend parfois beaucoup plus cher qu'il ne devrait l'être. Les huiles d'olive issues d'assemblages ne sont pas censées être vendues à des tarifs mirobolants. Et pourtant... L'affichage de l'origine du produit, ou non, doit être un premier indice pour répondre à la question: ce prix est-il correct ? Car une huile d'olive de qualité affichera forcément sa provenance.

2. Toutes les indications d'origine ne sont pas des indices

L'indication de la provenance de l'huile est obligatoire en Europe depuis 2009. Mais toutes les informations de ce type ne sont pas des points de repère pour le consommateur. Car une huile peut très bien mentionner une vaste zone de production, telle qu'«Origine UE». Repérez plutôt les appellations. Une huile d'olive jouissant d'une appellation d'origine contrôlée tire sa spécificité de la zone géographique où elle est fabriquée. Il y a fort à parier qu'elle se distinguera au goût par une typicité remarquable. L'indication de la provenance des olives utilisées est aussi un gage de qualité. Attention enfin à ne pas prendre l'adresse du revendeur pour le lieu de production.

3. Les huiles d'olive vendues en grandes surfaces ne sont pas à bannir

Pour agrémenter votre cuisine, toutes les huiles d'olive sont bonnes à utiliser. Celles qui affichent un prix abordable sont en fait issues d'assemblages de régions et de variétés différentes. Ne les écartez pas, car elles sont préférables pour la cuisson. Les arômes de l'huile seront en effet détruits par la chaleur. A contrario, une huile très typique se sublimera sur une préparation crue.

4. «Première pression à froid», «récolte à l'ancienne»: des indications de confiance

Ces dernières années, les reportages sur les fraudes à l'huile d'olive se sont succédé et les consommateurs ont depuis tendance à douter des mentions inscrites sur les étiquettes. Mais, certaines, même si elles ne sont pas obligatoires, éclairent le consommateur sur la façon dont le produit a été élaboré. Une «première pression à froid» signifie que des huiles d'olive vierges ou vierges extra ont été obtenues à moins de 27 °C. Les huiles d'olive de Corse indiquent «récolte à l'ancienne» lorsque les fruits ont été ramassés après chute naturelle sur des filets. Celles-ci se distinguent par des arômes d'olive noire, de fruits secs ou de fleurs du maquis. Cette mention s'oppose à la récolte sur l'arbre.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.