Femina Logo

Crédit: N.Le Moal-A. Beauvais-F. Hamel/Cercles Culinaires de France

Saison: Automne

Préparation: 90

Coût: Moyen

Difficulté: Moyenne

Cuisson: 40

Nombre de personnes: 4

Type de plat: Dessert

Ingrédients

  • 25 cl d'eau
  • 25 cl de lait entier
  • 15 g de sucre
  • 225 g de beurre demi-sel
  • 275 g de farine
  • 8 œufs
  • 12,5 cl de lait + 12,5 cl de crème liquide (ou 25 cl de lait entier)
  • 20 g de pâte de pistache
  • 2 jaunes d'œufs
  • 40 g de sucre semoule
  • 30 g de fécule de maïs

Pour la pâte à choux

Préchauffer le four à 150 °C (th. 5).

Dans une casserole, réunir l'eau, le lait, le beurre et le sucre. Chauffer de manière à faire fondre le beurre, ajouter la farine et dessécher sur le feu environ 3 minutes. Hors du feu, dans un saladier, incorporer les œufs un à un en mélangeant à l'aide d'une spatule jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. La pâte doit se détacher du saladier.

Disposer la pâte à choux dans une poche avec une douille lisse et déposer de gros tas sur une plaque du four couverte de papier de cuisson.

Enfourner 30 à 45 minutes. Laisser refroidir.

Pour la crème pâtissière à la pistache

Dans une casserole, porter le lait et la crème à ébullition avec la pâte de pistache.

Dans un saladier, blanchir les jaunes d'œufs avec le sucre. Incorporer la fécule de maïs. Verser le lait à la pistache progressivement. Bien mélanger, transférer dans une casserole puis cuire à feu doux tout en mélangeant à l'aide d'un fouet jusqu'à ébullition (jusqu'à ce que le mélange épaississe). Débarrasser dans un saladier et laisser refroidir (environ 1 heure). Filmer puis placer au réfrigérateur 1 heure minimum.

Sortir la crème et la fouetter pour qu'elle reprenne sa consistance.

Couper les choux en deux, garnir la base de crème pâtissière à la pistache et couvrir du chapeau.

Déguster aussitôt!

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.