Femina Logo

tea time

À vos tasses: boire du thé prolonge l’espérance de vie

À vos tasses: boire du thé prolonge l’espérance de vie

Sur la planète, 25'000 tasses de thé sont savourées chaque seconde.

© Getty

On connaissait déjà certaines propriétés bienfaisantes du thé, ses vertus anti-veillissement, anti-stress, et même anti-cancer. Et sa popularité n’est plus à prouver: après l’eau, il s’agit de la boisson la plus consommée. Sur la planète, 25'000 tasses du précieux breuvage sont savourées chaque seconde.

Des effets sur le long terme

Une vaste étude publiée le 9 janvier 2020 dans la revue «European Journal of Preventive Cardiology» s’est intéressée de plus près au thé. L’Académie chinoise des sciences médicales a mobilisé 100'902 adultes issus de 15 provinces différentes pour réaliser cette dernière. Les volontaires ont été suivis durant près de 7 ans.

«Cet immense panel a été divisé en deux groupes selon la consommation de thé: d’un côté les personnes qui en buvaient moins de trois fois par semaine, de l’autre celles qui en consommaient davantage», détaille «Slate».

Verdict: le second groupe a une espérance de vie supérieure à 1,26 année. Et ce n’est pas tout: les mordus de théine ont 20% de risques de maladies cardiaques et d’AVC en moins ainsi qu’une diminution de 15% de mortalité subite. Sur le long terme, boire du thé est ainsi une manière de prendre soin de son corps et de sa santé.

«Les principaux composés bioactifs du thé, à savoir les polyphénols, ne sont pas stockés dans le corps à long terme», indique Dongfeng Gu, auteur principal de l’étude.

«Une consommation fréquente de thé sur une période prolongée peut donc être nécessaire pour profiter de l’effet cardioprotecteur.»

Vert, noir ou rouge?

Quant à la sélection du thé le plus riche en bienfaits, l’étiquette verte semble remporter la palme. Blindé en polyphénols, il protège des maladies cardiovasculaires et de la tension artérielle. Le traditionnel thé noir, pour sa part, ne préserve pas son effet antioxydant au moment de la fermentation. Si c’est justement ce côté «lutte contre le vieillissement» qui vous intéresse, privilégiez le thé rouge (rooibos), qui a également l’avantage d’apaiser la digestion.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina