news société

    Vidéo: une campagne qui dénonce le sexisme dans la pub

    La campagne #WomenNotObjects va v(n)ous faire changer de regard sur les femmes dans la publicité.

    Publié le 
    28 Janvier 2016
     par 
    Juliane Monnin

    Sur une musique dramatique, la campagne #WomenNotObjects («Les Femmes ne sont pas des objets»), réalisée par la publicitaire américaine Madonna Badger, a pour vocation de dénoncer le sexisme absurde utilisé par certaines pubs de grandes enseignes, rapporte le site «Mashable». Quelques exemples de slogans:

    «J’adore pratiquer des fellations sur les sandwichs.»

    «J’adore sacrifier ma dignité pour une boisson.»

    «J’adore dormir avec des hommes qui ne connaissaient pas mon nom.»

    Face caméra, dans un enchaînement incessant d’images et de phrases ironiques, des femmes mettent en exergue un monde de blagues grasses envers la cause féminine et de mannequins mis dans des positions insultantes.

    Bienvenue dans un univers publicitaire au message machiste et sexiste.

    C’est à partir d’une simple recherche Internet que la vidéo commence. «Le 18 novembre 2015, nous avons tapé "Objectification des femmes dans Google" raconte ce clip, publié sur Youtube le 11 janvier 2016 et qui a comptabilisé depuis près d’un million de vues.

    «Quand je fouille dans mon sac à main, bien sûr que je suis nue», explique une femme en montrant une campagne Tom Ford qui nous fait tomber à la renverse, et c’est le cas de le dire.

    Le clip ratisse large et passe en revue de nombreuses marques, Burger King à American Apparel compris. Enfin, les images se soldent par une chute forte et réaliste. Que personne ne peut réfuter. «Je suis ta mère.», «Je suis ta fille.», «Je suis ta sœur», «Je suis ta collègue.», «Je suis ta cheffe.», «Je suis ton CEO.»

    Rejoignez le mouvement

    Interrogée par le «Wall Street Journal», Madonna Badger, créatrice de cette campagne et directrice d'agence de publicité, raconte: «J'adore mon travail mais je ne veux pas le faire s’il blesse qui que ce soit.» Et si, grâce à ce spot, elle aidait plus de femmes qu’elle n'imaginait? Et ouvrait une fois de plus le débat qui reste encore tabou en 2016?

    Pour joindre la réflexion, tweetez à @Not_Objects et suivez le mouvement sur le compte Instagram @WomenNotObjects.

     

     

    Une photo publiée par @womennotobjects le

     

    A lire aussi:
    L’Underboob Pen Challenge, le nouveau défi sur les réseaux sociaux
    Les phrases les plus sexistes entendues lors d'un entretien
    «Dear Daddy»: vidéo poignante pour dire stop au sexisme ordinaire

    A lire également
    La jeune chanteuse belge fait littéralement le procès du sexisme ordinaire.
    O
    notre dame paris incendie flammes
    Détruite par les flammes, la cathédrale sera reconstruite, a promis Emmanuel Macron.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O