news mode

    Gucci bannit la fourrure de ses collections

    Dès le printemps-été 2018, la célèbre marque italienne bannira toute fourrure animale de ses collections, et vendra les stocks restants aux enchères. Une belle victoire pour les organisations de défense des animaux.

    Publié le 
    12 Octobre 2017
     par 
    Ellen De Meester

    C'est officiel: Gucci n'aura plus recours aux pelages des visons, coyotes, ratons laveurs ou renards pour la plus grande joie des organisations de défense des animaux, dont l'alliance «Fur Free»

    Le mercredi 11 octobre 2017, lors d'une conférence donnée à la London School of Fashion, Marco Bizzarri, président de l'enseigne de luxe, a annoncé que cette décision se voulait la preuve d'un «engagement absolu à faire du développement durable un élément indissociable de [son] activité». Interrogé juste avant son discours par les journalistes de «Business of Fashion», il aurait également expliqué que la fourrure n'est simplement plus d'actualité à ses yeux, et que cette évolution est aussi destinée à adapter l'éthique de la marque aux valeurs de la génération milléniale:

    Si je ne le fais pas, les meilleurs nouveaux talents ne voudront pas venir travailler pour Gucci. 

    Bien que les pièces fourrées (comme le fameux mocassin poilu, accessoire phare de cet automne) lui rapporteraient environ 10 millions d'euros par an, elles seront remplacées par des matières synthétiques. 

     

     

    Une belle victoire

    Le géant italien de la mode a donc rejoint Tommy Hilfiger, Stella McCarteney, Hugo Boss, Ralph Lauren ou encore Giorgio Armani, d'autres marques s'étant opposées à l'utilisation de la fourrure. Les stocks restants seront vendus aux enchères, ainsi que l'a annoncé Marco Bizzarri, et l'argent reversé aux organisations de défense des animaux. 

    Ces dernières, enchantées, n'ont pas tardé à pousser un rugissement de joie sur les réseaux sociaux. Il s'agit en effet d'un progrès important pour ceux qui se battent sans relâche pour que les manteaux et capuches à fourrure soient définitivement bannis: espérons que d'autres marques se laisseront entraîner par le mouvement «Fur Free»! 

     

     


    A lire aussi:
    La fausse-fourrure, it matière de l'automne-hiver 2017
    Bardot écrit à Choupette une lettre anti-fourrure
    Nos animaux, nos coachs de vie au quotidien

    A lire également
    L’été arrive, accompagné de son injonction au corps parfait. Ah non, chic, ça, c’était avant!
    O
    Les pièces de cette ligne inspirée par la nature sont à découvrir dès le 11 avril 2019.
    O
    emma watson chapeau instagram my body my choice
    Développement durable, «slow fashion», commerce équitable: l'appli décrypte tout!
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O