déco

    «Home Detox»: désencombrer la maison pour faire place au bonheur

    Puisque faire de l'ordre à la maison revient à en faire dans sa tête, on suit les conseils pratiques de Marieke et Eliette, deux petites fées du rangement certfiées par la célèbre Marie Kondo. C'est le moment d'offrir un objectif bien-être à notre nettoyage de printemps annuel! 

    Publié le 
    10 Avril 2018
     par 
    Ellen De Meester

    Leur entreprise s'appelle «Clarity», pour honorer la «clarté d'esprit» et l'ouverture, qui laisse entrer la lumière: magiciennes du rangement, Marieke et Eliette interviennent auprès des personnes qui se sentent étouffées, «en décalage» avec leurs espaces de vie, celles qui s'apprêtent à déménager, à réorganiser leurs existences, ou qui souhaitent simplement qu'un changement s'opère. Ce processus de rangement, pouvant s'apparenter à un «travail titanesque», résulte d'une sérénité accrue, de temps libre dégagé, et d'une (re)découverte de soi: pour soulinger son côté revitalisant, on le surnomme la «home detox». 

    Certifiées par la célèbre Marie Kondo, auteure du livre «La magie du rangement», les deux jeunes femmes s'attachent, elles aussi, à parsemer la joie et le bien-être chez les gens, en leur apprenant à recentrer le fonctionnement de leurs espaces sur leurs besoins essentiels et actuels. Nous les avons rencontrées à l'occasion d'un #CaféFemina (que vous pouvez retrouver en replay à la fin de cet article), lors duquel elles nous ont donné quelques astuces de désencombrement... pile à l'heure pour notre nettoyage de printemps!

    Bons plans: nos conseils pour un grand ménage en mode green

     

     

    Déco: le wabi-sabi, ou l'art du bazar organisé

    Interview: appliquer la méthode Marie Kondo, pour cultiver notre bonheur

    FEMINA Comment résumer la méthode Marie Kondo?
    Eliette
    Il s'agit d'une technique de désencombrement qui ne préconise pas de tri pièce par pièce, mais par catégories! On commence par les vêtements, puis les livres, les papiers (l’administration), les Komonos (tous les petits objets du quotidien), avant de terminer par les objets sentimentaux. Cet ordre précis nous permettra, à terme, d’affiner notre sensibilité à ce qui nous inspire de la joie, à la maison. Il ne s’agit pas d’une question évidente! Commencer par les habits, que l'on possède souvent en grande quantité, nous aide à faciliter la prise de décision, et la séparation avec les objets qui ne nous inspirent plus de bonheur. Ainsi, lorsqu’on atteindra l’étape des objets sentimentaux, le tri sera bien moins difficile à réaliser.

    FEMINA Quels sont les bienfaits psychologiques que l’on peut tirer de ce désencombrement?
    Marieke 
    Comme la méthode revient à prendre tous ses objets en main et se demander s’ils nous apportent de la joie, elle nous permet de découvrir de nouveaux aspects de nous-mêmes, et précise notre connaissance de ce qui nous fait du bien. Une fois la méthode appliquée, le but est de rentrer chez soi et de se sentir totalement serein. Notre intérieur ne devrait jamais être une source de stress.

    Qu’est-ce qui nous pousse à nous entourer de tous ces objets, qui finissent par nous étouffer, sans pouvoir se résoudre à nous en débarrasser?
    Eliette
    Il faut comprendre que l’on s’entoure de tous ces objets pour deux raisons possibles: la première peut être un attachement au passé, et la seconde une crainte du futur. Lorsque l'on prend conscience de cela, on se replace soi-même au centre, et on se concentre sur nos besoins actuels, sur le moment présent.
    Marieke Toutefois, la méthode n’est pas faite pour tout le monde! Beaucoup de personnes vivent parfaitement bien chez elles, qu’elles soient entourées de nombreux objets ou non, et ne ressentent pas le besoin d’opérer cette home detox.

    A qui s’adresse la méthode, dans ce cas?
    Marieke
    La méthode Marie Kondo s’adresse davantage aux personnes qui se sentent peut-être légèrement en décalage par rapport à leurs espaces de vie et se disent «Je ne comprends pas, j’étais stressé au boulot, je rentre chez moi, et je le suis toujours!». Auparavant, Eiette et moi étions des personnes encombrées! Personnellement, lorsque je suis devenue maman, je me suis rendue compte que je passais tout mon temps à ranger! Je ne voulais plus vivre ainsi, je voulais pouvoir passer du temps avec ma fille, et c’est ainsi que j’ai découvert la home detox. Je me suis fixé un objectif, et je m’y suis tenue. Cela a grandement amélioré ma qualité de vie, ainsi que ma relation avec mon enfant. En fait, la méthode revient à garder uniquement sur l’essentiel, pour pouvoir se concentrer sur l’essentiel.

    Fashion detox: comment organiser son dressing?

    Une méthode qui répond à un besoin de changement et qui peut être très brutale dans certains cas!
    Eliette
     Effectivement, si on a envie de changer certains aspects de notre vie, il est intéressant de commencer par chez soi, avant de penser à changer de job, d’amis, de partenaires… la maison, c'est l'endroit où on dort, où on respire… et changer quelques aspects très anodins, comme un peu de tri dans les chaussettes, peut changer pas mal de choses dans d’autres aspects de la vie!

     

     

    Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui n’osent pas se lancer, par peur que le changement soit trop brutal?
    Eliette
    C’est un travail qui peut paraître titanesque, et qui peut faire peur. Ainsi, on conseille d’établir d’abord un objectif. La home detox n’est pas un but en soi, mais un outil pour l'atteindre! Quelques gestes tous simples peuvent déjà faire une énorme différence:

    Par exemple, on peut se procurer un joli sac en toile, dans lequel on déposera tous les objets parsemés dans l’espace de vie, et qui sont en «attente»: je pense notamment au tupperware qu'on doit rendre à la voisine, le livre qu'il nous faut ranger sur l’étagère, tous ces objets qui nécessitent une action de notre part. L’objectif n’est pas que le sac soit vide, mais que le contenu soit maîtrisé et contrôlé. Il suffit de placer le sac près de la porte d’entrée, pour se sentir soulagé immédiatement!

    Marieke On conseille également aux gens de délimiter des places spécifiques pour chaque catégorie d’objet. Cette astuce est également très facile à expliquer aux enfants, auxquels il suffit de présenter «la maison des livres», la «maison des stylos» etc… Cela permet également de maintenir les efforts et les nouvelles habitudes: il ne faut qu’une vingtaine de jours pour qu’une habitude soit instaurée de façon permanente!

    8 conseils pour harmoniser son espace de vie, à la maison et au bureau

    La méthode s’applique-t-elle également aux lieu d’emploi en intérieur (bureaux, open-spaces etc)?
    Marieke
    Oui, la méthode sera plus ou moins identique. Il s’agira de se demander «est-ce que je me sens stressé, en arrivant à ma place de travail?»: si la réponse est «oui», on commence le tri! Avant tout, à nouveau, on se fixe un objectif précis (davantage de sérénité, d’efficacité, de confort…). On réalise ensuite des piles sur le bureau, en commençant par les livres, les journaux, les papiers, et les petits objets du quotidien. Et surtout, on garde les photos de famille, les petits mots, les objets qui suscitent une certaine émotion pour la fin! Puis, on prend les objets un par un, et on se demande: «cet objet aide-t-il ma productivité? M’apporte-t-il de la joie?» Si la réponse est «non», nous invitons les personnes à ne pas garder cet élément auprès d’elles.

    Et que faire des objets qu’on ne souhaite plus apercevoir dans notre espace de vie?
    Marieke
    Il s’agit d’un choix extrêmement personnel! Enormément de personnes apprécient la donation, certains se prêtent au jeu de la revente (bien que cela prenne du temps), et d’autres ressentent le besoin de jeter les choses à la poubelle. Dans ce cas-là, on respecte ce choix!
    Eliette Mais la méthode Marie Kondo encourage à se séparer de tout objet avec gratitude. Tout objet est arrivé dans notre vie pour une certaine raison, pour nous apprendre quelque chose sur nous-mêmes. Si on s’en sépare, c’est que l’objet a rempli son objectif: un petit mot de remerciement, quel qu’il soit, fait partie du processus.

    Des conseils pour ranger son placard ?
    Eliette Tout d’abord, on crée de la place, en faisant le tri et en appliquant la même méthode qu'abordée précédement. Ensuite, afin d'obtenir davantage de visibilité et d'accessibilité, on plie et on range les vêtements à la verticale: on commence par les plier de façon à obtenir un rectangle, avant de plier celui-ci en deux, comme une lettre que l’on met dans une enveloppe. Une fois qu'ils ont repris leur forme rectangulaire, il suffit de les déposer dans un tiroir, en une seule rangée, afin d’éviter de garder des pièces qu’on ne porte jamais. Pour minimiser les plis et les froissures, on conseille de ne remplir les tiroirs qu’à 90%, histoire de leur laisser suffisamment d’espace. 

    25 idées de dressings inspirants

     

     

    Le #CaféFemina

     

     

     

    A lire également
    Une société mère de Levis vient de dévoiler la nouvelle teinte phare: un brun miel légèrement épicé, aux nuances orangées et dorées.
    O
    Si la saison de feuilles mortes a tendance à vous déprimer, notre conseil serait de copier une de ces cartes postales d’intérieur de rêve.
    O
    deco intérieur chambre à coucher
    Pour la nouvelle saison, les couleurs chaudes et les imprimés audacieux se marient aux matières naturelles.
    O
    Soins & Bien-être
    Tous les conseils d'une experte en Feng Shui pour retrouver le bien-être au quotidien.
    O
    Divers objets déco en bois et métal posés devant un mur gris.
    Déco
    Vous connaissiez l’art du rangement minimaliste sophistiqué, voici celui qui prône un intérieur faussement désorganisé. Présentation d'un néo zen.
    O
    Conseils
    Juste avant la sortie de son livre «The Curated Closet», Anuschka Rees nous livre ses conseils.
    O
    Voyage
    On vous présente tous nos spots préférés dans la merveilleuse capitale du «Hygge»!
    O
    En Suisse
    Rêver sous des baldaquins et se prendre pour Hermione (ou Daenerys, selon les goûts!).
    O