Femina Logo

Il y a les chanceux qui ont un chalet à la montagne, le genre dont on rêve, avec un beau toit de bardeaux et un feu qui crépite dans la cheminée. Ces objets sont parfois proposés en location, mais en général via le bouche-à-oreille et rarement à la dernière minute... Et il y a les prévoyants qui reconduisent leur location d’année en année, même si le petit trois-pièces est cher et pas aussi charmant qu’ils le souhaiteraient. Au moins, il est pratique et situé non loin des pistes. On peut s’inspirer de ce modèle pour Noël… 2012!

A la dernière minute

Surtout, il existe des vacanciers peu prudents - l’espèce est en plein essor – qui attendent la dernière minute pour organiser leur séjour à la montagne. «C’est encore plus vrai avec la crise, relève Jeanne Lutz-Simon, responsable du marché pour la Suisse romande chez Suisse Tourisme. Les gens attendent la neige pour être sûrs que le jeu en vaut la chandelle.» Trouver un logement est alors encore possible, mais avec plusieurs bémols à la clé.

Des stations peu cotées

«Il n’y a pas de problème pour réserver à la dernière minute en dehors des vacances scolaires, remarque encore Franziska Buser, responsable du marketing chez Switzerland Travel Center (STC). Mais, à Noël, c’est plus difficile. Il faut se rabattre sur des stations moins cotées, par exemple Engelberg (Uri).» On peut aussi orienter ses recherches sur le Jura, la Suisse centrale ou les Grisons. En effet, beaucoup de stations valaisannes affichent rapidement complet. «Mais si on est prêt à mettre le prix, on trouve même à Zermatt», remarque toutefois Franziska Buser. Et c’est bien là le problème…

2000 francs la semaine

«En décembre, les tarifs grimpent en moyenne à 11% au-dessus du prix de réservation habituel, confirme Marco Amos, directeur du marketing international chez Interhome. Les frais pour un appartement de vacances oscillent, durant la semaine de Noël, entre quelque 500 fr., par exemple à Stalden (Haut-Valais) et 9800 fr. à Zermatt!» Cela dit, Interhome dénombre encore quelque 1000 objets de location au 24 décembre. Bien sûr, il faut abandonner le critère de la proximité des pistes... Et pour des groupes de plus de 8 personnes, les propositions intéressantes commencent à se faire rares.

Elargir les recherches

Outre les locations, il existe des hôtels qui proposent des offres spéciales, par exemple le River House Boutique Hôtel à Andermatt (UR). Moins connues, les auberges de jeunesse ont fait peau neuve et s’adressent désormais à tout le monde, en gardant des prix attractifs. «Pour une famille de 4 personnes, il faut compter un budget à partir de 1500 fr. qui inclut le logement en demi-pension et les abonnements de ski», indique Nic Kaufmann, responsable des ventes et du marketing aux Auberges de jeunesse suisses. Par exemple à Valbella (GR), à Scuol (GR), à Château-d’Œx (VD), à Davos (GR), à Fiesch (VS), à St-Moritz (GR) ou à Zermatt (VS). Mais pour la période des fêtes de fin d’année, les places libres se mettent à manquer.

S’équiper pour le ski

Louer ou acheter? Concernant les enfants, la plupart des parents optent pour la location. On atteint certes le prix d’un équipement neuf en quelque deux ans, mais les petits grandissent si vite qu’il faut parfois changer de chaussures en cours de saison. Or la plupart des services de location effectuent l’échange sans supplément, ce qui constitue un avantage notoire sur l’achat. «Même avec plusieurs enfants, la location est plus avantageuse, estime Laurent Aubert, propriétaire d’Aubert Sport, à Lausanne. Les chaussures sont très difficiles à passer de l’aîné au cadet.» A noter que de plus en plus d’adultes préfèrent aussi louer leur matériel, ce qui permet de tester des skis dernier cri chaque hiver. En plus, on n’a pas besoin de les stocker et ils sont toujours bien réglés.

Louer en plaine ou en montagne? Les stations ont la réputation de pratiquer des prix plus élevés, mais cela ne semble plus correspondre à la réalité. «On n’est pas plus cher qu’en plaine, affirme Roland Maillard, responsable de Ski Service location à Ovronnaz. On est ouvert 7 jours sur 7, les clients peuvent venir le matin même avant de partir skier. Et s’ils remarquent un problème, on est sur place pour le régler.» A Ovronnaz, pour équiper un enfant de 5 à 6 ans, il faut compter environ 90 Sfr. pour la saison, et pour un enfant d’une dizaine d’années de 135 à 145 Sfr. Ces tarifs supportent tout à fait la comparaison avec ceux de SportXX de Migros. Chez le géant orange, on compte respectivement 85 Sfr. et 130 Sfr. A noter qu’il s’agit des premiers prix, soit pour les modèles dits basiques (en général, les magasins pratiquent 3 à 4 catégories de prix). Et quand on s’y prend au mois de décembre, ils sont souvent épuisés... A ce stade de la saison, il vaut donc la peine de contacter le service de location de votre station de prédilection pour connaître ses tarifs, avant de chercher en plaine.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.