Femina Logo

voyage

Escapade: palmiers, soleil et randonnées à Tozeur, en Tunisie

Escapade tozeur oasis tunisie adresses weekend

A Tozeur, aux confins de la Tunisie, plusieurs centaines de milliers de palmiers forment un éden sur plus de 1000 hectares.

© Bernard Pichon

Pourquoi y aller?

C'est le bon moment

Remis de l’attaque terroriste de Sousse en 2015, le tourisme tunisien repart à la hausse. Pour sortir du traditionnel séjour balnéaire – et hors des canicules estivales – l’automne invite à une exploration du Sud. Avec son Sahel et ses steppes, la plus proche des destinations nord-africaines a de quoi séduire.

C'est dépaysant

A Tozeur, aux confins de la Tunisie, plusieurs centaines de milliers de palmiers forment un éden sur plus de 1000 hectares. On peut explorer les cultures de dattes deglet nour à pied, à vélo ou en calèche, à travers vergers et potagers. Le vieux quartier d’Ouled-el-Hadef mérite aussi une promenade pour ses habitations aux ornements géométriques faits de briques en saillie ou en retrait.

C’est relaxant

L’eau favorise, sous ces latitudes, de rafraîchissantes oasis de montagne, où la verdure explose parmi l’ocre des rochers. On peut y jouer au golf. Spectaculaire, une grande cascade se déverse avec fracas dans une gorge encaissée où des gamins marchandent géodes et autres roses des sables… le lieu idéal pour déguster un traditionnel thé à la menthe.


© Bernard Pichon

Escapade: 72 heures à la baie de Kotor

Marcher

Les excursions proposées vont de simples randonnées pédestres avec guide et pique-nique à des programmes et des activités plus élaborés et personnalisés. Les oasis de Chébika, Tamerza et Midès (cascades, panoramas, canyons, villages …) sont faciles d’accès et ne nécessitent pas d’équipement particulier. Une exploration des premières dunes du proche désert est aussi possible à pied, à dromadaire ou en 4x4.

Séjourner

Pour une centaine de francs, les chambres du Dar Nejma (dans la médina) ou du Dar Saïda Beya (à deux pas du centre-ville) offrent confort et raffinement. Par ailleurs, El Nour Sahara est une charmante maison d’hôtes que ses deux propriétaires ont décorée avec raffinement dans l’esprit local.

Explorer

Au départ de Tozeur, un charmant tortillard parcourt 43 km à travers une enfilade de tunnels et canyons, sur la voie d’anciennes exploitations de phosphate. Ce petit train – jadis offert par la France au bey de Tunis – a été restauré dans le style Orient-Express, sous l’appellation de Lézard Rouge.

Ce must touristique popularisé au cinéma par le film Indiana Jones est composé de six voitures, dont un bar. Se renseigner sur les horaires, en raison de possibles interruptions pour maintenance technique.


© Bernard Pichon

Escapade: Essaouira, de toutes les couleurs

Acheter

Dans la médina de Tozeur – là où se trouvait jadis le souk des tissus – le cœur balance entre verrerie, parfums, textiles, vannerie, lanternes, etc. De petits marchands ont aussi installé des stands d’artisanat à proximité des sites les plus fréquentés des environs.

Manger

Tozeur n’est pas vraiment une destination gastronomique. Néanmoins, le restaurant Tozorous affiche un appétissant poulet à la moutarde ou au romarin et des brochettes de dromadaire au cumin. Pour le dessert, viser la pâtisserie Al Qods pour ses cornes de gazelle (biscuits) ou ses dattes fourrées à la pâte d’amandes.


© iStock

Pratique

Y aller
Par avion et au départ de Genève, on rejoint Tozeur via Tunis ou via Paris.

Se déplacer
Sur place, location de voitures ou de VTT

Plus d'informations

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.