Femina Logo

escapade

Escapade: nos bonnes adresses pour un weekend à Bordeaux

Bonnes adresses escapade Bordeaux : Le miroir d’eau dans lequel se reflète la place de la Bourse à la nuit tombée est devenu un lieu idéal pour se rafraîchir aux  heures les plus chaudes  de la belle saison.e

Le miroir d’eau dans lequel se reflète la place de la Bourse à la nuit tombée est devenu un lieu idéal pour se rafraîchir aux heures les plus chaudes de la belle saison.

© Steve Le Clech

Pourquoi y aller?

Pour ses crus

Qui dit Bordeaux dit vin, dont la ville se vante, à juste titre, d’être la capitale. Soixante-cinq appellations, 112 000 hectares, la région possède le plus grand et le plus ancien vignoble de vins fins du monde. De la Cité du Vin aux Châteaux environnants, on peut les découvrir sous tous leurs aspects. Du 24 au 26 mai, le Week-end des Grands Crus est l’occasion rêvée pour déguster plus de 110 grands vins rassemblés pour l’occasion sur les rives de la Garonne, circuler dans les vignobles ou participer à des dîners d’exception.

Pour son architecture

Bordeaux est inscrite au Patrimoine de l’Unesco depuis un peu plus de 10 ans pour sa vieille ville, ses quais, son fleuve et Mériadeck, ce quartier typique de l’architecture des années 60-70.

Pour sa gastronomie

La capitale de la Nouvelle-Aquitaine serait la ville française qui possède le plus de restaurants par habitant. Guère étonnant, tant les bistrots, bars à vin et autres lieux gourmands abondent au détour des ruelles. Pour les plus gourmets, Bordeaux abrite les talents des trois grands chefs étoilés que sont Pierre Gagnaire, Philippe Etchebest et Gordon Ramsay, dans des adresses gastros ou bistrots, plus accessibles.

Voir

Son architecture futuriste s’inspire du mouvement du vin qu’on fait tourner dans le verre lors de la dégustation. Inaugurée en 2016, la Cité du Vin est entièrement dédiée à la découverte du breuvage sous tous ses aspects. Du néophyte au connaisseur, du plus petit au plus grand, tout le monde trouve son compte au travers de l’expo permanente ludique, didactique, et franchement passionnante, qu’on parcourt librement muni d’un audioguide.

Bordeaux, Cité du vin
Crédit: Piscol

Manger

Tous les styles culinaires se côtoient ici. Pour un esprit bucolique et une cuisine de marché, direction la toute nouvelle Belle Saison, tout près de l’espace Darwin avec vue sur la ville. Pour le soir, dans un esprit convivial, La Boca et son esprit foodcourt accueillent les gourmets qui se régalent de ses cocktails et de ses plats en tous genres. Enfin, de chic à très chic, les deux chefs étoilés cathodiques Philippe Etchebest, avec le Quatrième Mur, et Gordon Ramsay, avec le Pressoir d’Argent et Le Bordeaux, se font face sur la place de la Comédie.

Philippe Etchebest, restaurant à Bordeaux
Crédit: Maxime Gautier

Se promener

La ville brille autant pour ses bâtiments du XVIIe siècle que pour son architecture moderne. On ne se prive pas d’une visite menée par un guide de l’Office du tourisme autour, notamment, d’Aliénor d’Aquitaine, féministe avant l’heure. Dans un autre esprit, l’écosystème Darwin, lieu alternatif, est à découvrir à tout prix de l’autre côté de la Garonne, tout comme le parc aux Angéliques, plus au sud.

Bordeaux
Crédit: Nicolas Dufaure

Acheter

Du vin bien sûr, dans l’une des innombrables vinothèques de la ville. Pour déguster in situ, direction Les Carmes Haut-Brion, le seul domaine ayant son adresse postale sur la commune de Bordeaux, avec son étonnant chai designé par Philippe Stark. Qui dit Bordeaux dit aussi cannelés, ces délicieux petits gâteaux au rhum disponibles dans de très nombreuses boutiques un peu partout en ville.

Bordeaux
Crédit: JFaure

Dormir

Pour une escapade romantique ou une grande occasion, le Grand Hôtel Intercontinental, planté en plein centre, place de la Comédie, est un must de romantisme et de raffinement avec son incroyable SPA Guerlain. Autre style, plus décontracté, le Mama Shelter ne déçoit jamais avec son ambiance branchée et ses prix doux. Ces deux établissements possèdent un splendide rooftop, idéal pour un verre entre amis avec vue sur la ville. On aime aussi le Seek’oo, à la déco design et l’Hôtel du Théâtre.

Chambre d'hôtel
Crédit: DR

Informations pratiques

Y aller
En avion, de Genève vers Bordeaux en 1 h 15 min avec Easyjet.
En train, en 6 h 15 min via Paris en TGV.

S’organiser
Via l’Office du tourisme
A lire Cartoville Bordeaux, Ed. Gallimard Loisirs.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.