Femina Logo

on fonce au ciné!

Notre avis sur le film «Elvis», avec Austin Butler

Avis Film Elvis Austin Butler2

Austin Butler incarne Elvis Presley à l'écran. Un performance incroyable sublimée par le réalisateur du film Baz Luhrmann.

© WARNER BROS

Elvis Presley est une icone, un monument américain. C’était donc un projet ambitieux de s’attaquer à ce biopic. Qui de mieux que l’australien Baz Luhrmann pour être à la hauteur de ce mythe? Il a le sens du rythme, un don pour le mélange des genres qui fait qu’on en prend plein les yeux et qu’on ne s’ennuie jamais. On lui doit notamment Romeo + Juliette, Moulin Rouge, The Great Gatsby et The Get Down. Et qui pour interpréter le King? C’est l’américain de 30 ans Austin Butler, plutôt cantonné aux seconds rôles, qui a décroché le graal.

Le synopsis

Tout le monde connaît le fameux déhanché d’Elvis, mais moins la relation complexe qu’il entretenait avec son manager le Colonel Tom Parker, interprété par Tom Hanks. C’est donc via son œil que le scénario est construit et que le récit est raconté. On découvre de quelle façon il lance la carrière d’Elvis lorsqu’il a une vingtaine d’années et comment il a mené la barque du chanteur jusqu’à don décès prématuré à l’âge de 42 ans en 1977. L’interprétation de Tom Hanks est la surprise de ce film. Son personnage émane le mystère, entre génie et enfumeur, accro aux jeux, il aurait tiré avantage de son poulain.

Aurait-il conduit Presley à l’épuisement, puis à la tragédie pour satisfaire sa cupidité? Néanmoins, il aura eu la brillante idée, quoique trop lourde dans ce cas, de le produire en résidence à l’International Hôtel à Las Vegas, qui a comme on le sait, a ouvert la voie à d’autres artistes comme Céline Dion ou Britney Spears.

© WARNER BROS

Histoire de rythme

Sans musique il n’y a pas de film. Elle est omniprésente et est un personnage à elle seule. Sur fond de ségrégation, on découvre comment Elvis a été happé par la musique, dans son quartier du Mississipi où la culture afro-américaine est dominante. Il est touché par le pouvoir divin du gospel, une transe qui ne le quittera jamais.

Entre country, blues, gospel et rythmes actuels, on voyage dans un melting pot visuel et musical tout au long du film. Un tourbillon dans lequel on se laisse glisser par nos sens sursollicités. Une expérience sensorielle qui nous rapproche du King. Il y a aussi toutes les scènes de concerts, incroyables, dans lesquelles les costumes nous font briller les yeux. Et également, les mouvements de bassin d’Elvis qui ont déclenché les foudres des puritains, comme des jeunes femmes, mais pas pour les mêmes raisons.

© WARNER BROS

Deux King

Il y a le King original et il y a un second King, Austin Butler: attardons-nous brièvement sur celui qui n’a rien d’un pastiche. De son timbre de voix, avec un accent trainant du sud des Etats-Unis, jusqu’à ses mimiques en passant, bien sûr, par ses mouvements de danse, la ressemblance est bluffante. Lui aussi a été touché par la grâce. Celle du talent, c’est évident, mais aussi celle du travail acharné qu’il a dû accomplir pour le rôle.

Casté avant le Covid, il s’est glissé dans dans la peau de son personnage pendant peut-être bien trop longtemps. Dans un sens cela lui a permis d’explorer plus en profondeur son rôle, mais cella n’a pas été sans conséquences. «Le lendemain, je me suis réveillé avec une douleur insoutenable et j'ai été conduit à l'hôpital. Mon corps avait commencé à s'éteindre le lendemain du jour où j'ai terminé Elvis», expliquait-t-il au magazine GQ.

Alors, on va le voir ou pas?

Oui, sans hésiter! Si vous n’avez pas d’attachement particulier au King, c’est une éblouissante découverte. Si c’est votre Dieu, il exaucera vos prières. Si vous adorez l’univers de Baz Luhrmann, c’est le jackpot. Et on ne va pas se cacher que le déhanché de Butler fait quand même son petit effet. Heureusement que les salles de cinéma sont climatisées…

Elvis de Baz Luhrmann, 2 h 39 min, en salle le 22 juin 2022.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Bruna vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné