Femina Logo

news loisirs

Concert pop géant devant Buckingham, en présence de la reine Elisabeth II

Elizabeth II, vêtue d'une robe couleur or et les oreilles protégées de boules Quies, a assisté au concert où s'est succédé le meilleur de la pop et du rock pendant trois heures: Elton John, Stevie Wonder et son à-propos "Happy Birthday" ou encore Paul McCartney, qui a fait se lever les plus jeunes membres de la famille royale avec ses tubes des Beatles.

Sur la scène dressée devant le palais de Buckingham et face à une marée humaine agitant des Union Jacks, Robbie Williams avait donné le ton de la soirée en ouvrant le concert avec "Let Me Entertain You" (Laissez-moi vous divertir) sous un soleil couchant. Le groupe de ska Madness a encore fait monter l'ambiance d'un cran, en chantant depuis le toit de Buckingham "Our House" (Notre maison). Pendant ce temps, la façade du palais se transformait en écran géant, avec projection de coeurs et plus tard d'un immense drapeau britannique flottant.

"Un jubilé de diamant est un événement unique et spécial. (...) Nous célébrons la vie et le travail, pendant 60 ans, d'une personne spéciale", a déclaré sur scène le prince Charles, aux côtés de sa mère, la reine visiblement émue. "La seule chose triste ce soir est que mon père n'ait pas pu être là avec nous parce qu'il est malade. Si nous crions assez fort, il pourra peut-être nous entendre et aller mieux", a-t-il ajouté, avant que la foule estimée à environ 250'000 personnes selon les organisateurs, ne lui réponde bruyamment "Philip, Philip".

"Il déteste la pop"

Le duc d'Edimbourg, 90 ans, a été hospitalisé pour une infection de la vessie lundi après-midi à Londres. Le palais de Buckingham a affirmé qu'il s'agissait "d'une mesure de précaution", tout en reconnaissant qu'il devrait "rester en observation quelques jours". L'époux de la reine est, "de manière fort compréhensible, très déçu de rater le concert", "ainsi que les cérémonies plus solennelles prévues" mardi, a ajouté le palais.

Connu pour son infatigable énergie, au moins égale à la fréquence de ses gaffes, le duc d'Edimbourg avait déjà été hospitalisé en décembre pour une artère coronaire bouchée. Peu avant le concert, Elton John a réagi, sur le ton de la boutade, à l'annonce de l'absence du duc: il "déteste la musique pop, donc c'est probablement une ruse de sa part !"

"God Save the Queen"

A la fin du concert, la reine a allumé une flamme de six mètres de haut, l'une des 4200 lanternes qui devaient former une chaîne des îles Tonga à Malte, en passant par le Kenya où la jeune Elizabeth apprit en 1952 la mort de son père George VI. La soirée s'est conclue par l'incontournable" God Save the Queen" entonné par la foule en délire et un somptueux feu d'artifices.

Le 5 juin 2012 est prévue une messe en la cathédrale Saint-Paul, suivie d'une procession en carrosse et d'une apparition de la reine au balcon du palais, pour clôturer quatre jours de festivités qui ont fait jubiler le royaume tout entier.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.